Coronavirus : les erreurs a ne pas faire avec vos yeux

Le coronavirus à l'origine de l'épidémie de covid-19 ne circule pas tout seul, c’est l’homme qui participe à sa transmission.

"Les coronavirus, comme tous les virus respiratoires, sont transmis d’une personne à une autre par la toux et, à moindre degré, la parole", nous expliquait le Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg.

"Ils sont également transmis par les mains, mais le circuit est alors plus complexe : je tousse et je mets ma main devant ma bouche, ce qui la contamine ; ensuite, je serre la main à une personne qui met ensuite sa main à sa bouche. On considère que la voie de transmission manuportée est quantitativement au moins aussi importante que la voie respiratoire".

Concrètement, pour vous contaminer, le coronavirus s’introduit par une muqueuse. Il dispose de plusieurs portes d’entrée : le nez, la bouche mais aussi les yeux. Si vous avez tendance à les oublier, ils peuvent aussi constituer un vecteur d’infection.

Ce n’est pas pour rien que l'American Academy of Ophtalmology vient de publier une fiche de renseignement portant sur la sécurité oculaire. Leurs experts expliquent en quoi il est important de bien se protéger les yeux pendant la pandémie. Dans notre diaporama, on passe en revue les pires erreurs et mauvaises habitudes qui laissent pénétrer le coronavirus par cette porte d’entrée. Avec le Dr Laurence Desjardin, ophtalmologue.

Comment le coronavirus peut-il pénétrer par nos yeux ?

"Lorsqu'une personne malade tousse ou parle, des particules virales peuvent s'échapper de leur bouche ou de leur nez et atterrir sur le visage d'une autre personne. Vous êtes le plus susceptible d'inhaler ces gouttelettes par la bouche ou le nez, mais elles peuvent également entrer par les yeux", décrit l'American Academy of Ophtalmology.

En outre, vous pouvez également être infecté en touchant quelque chose qui contient le virus sans le savoir - comme une table ou une poignée de porte – puis, en touchant vos yeux, vous permettez au Covid-19 de pénétrer votre organisme.

Coronavirus : une conjonctivite chez 1 à 3% des patients

Le phénomène est rare, mais vos yeux peuvent dévoiler un symptôme du coronavirus si vous en êtes atteint.

"L’œil rose ou la conjonctivite se développent chez environ 1 à 3 % des personnes atteintes de coronavirus", poursuit l’académie.

Pour rappel, la conjonctivite se caractérise par une inflammation de la conjonctive, membrane qui recouvre la partie de votre œil et l’intérieur de vos paupières.

Yeux : les urgences qui nécessitent de contacter votre ophtalmologiste

Vous avez très certainement constaté qu’en raison du confinement, les visites de routine chez l'ophtalmologiste sont reportées. Toutes les chirurgies et procédures oculaires qui ne sont pas des urgences sont aussi décalées à une date ultérieure. Néanmoins, certaines situations nécessitent malgré tout de contacter votre ophtalmologiste sans tarder :

  • Vous souffrez de dégénérescence maculaire ou de rétinopathie diabétique et recevez des injections oculaires régulières ;
  • Vous remarquez des changements dans votre vision (comme des taches floues, ondulées ou vides dans votre champ de vision) ;
  • Vous perdez soudainement la vision ;
  • Vous avez des douleurs oculaires, des maux de tête, des yeux rouges, des nausées et des vomissements.

Erreur 1 : se frotter les yeux constamment

1/6
Coronavirus : les erreurs à ne pas faire avec vos yeux

Nous le faisons tous. S’il paraît difficile de rompre avec cette manie "naturelle", il est important de prendre conscience qu’elle augmente vos risques d’infection, surtout dans notre contexte de pandémie. En frottant vos yeux, sans vous être lavé les mains surtout, vous permettez au virus de pénétrer votre organisme.

"Si vous avez envie de vous démanger ou de vous frotter les yeux (ou même d'ajuster vos lunettes), utilisez un mouchoir à la place de vos doigts, suggère l'American Academy of Ophtalmology. Les yeux secs peuvent entraîner plus de frottements, alors pensez à ajouter des gouttes hydratantes à votre routine oculaire. Si vous devez toucher vos yeux pour une raison quelconque - même pour administrer des médicaments pour les yeux - lavez-vous d'abord les mains avec du savon et de l'eau pendant au moins 20 secondes. Ensuite, lavez-les à nouveau".

Erreur 2 : se laver les mains au gel hydroalcoolique avant de toucher vos yeux

2/6
Coronavirus : les erreurs à ne pas faire avec vos yeux

Les gels hydroalcooliques ont le vent en poupe depuis la profusion du coronavirus. Or ils représentent un danger à partir du moment où ils sont ingérés ou mis en contact avec les yeux. Ce mélange d’eau et d’alcool est susceptible de causer des brûlures ou irritations. Donc, se laver les mains avant de manipuler vos yeux, oui. Mais utiliser du gel hydroalcoolique avant de toucher les yeux, non. En cas de contact avec les yeux, rincez abondamment à l’eau douce.

Mention spéciale pour les porteurs de lentilles qui manipulent leurs yeux plus souvent que la moyenne des gens. Ces personnes doivent impérativement éviter d’avoir recours au gel hydroalcoolique avant de mettre leurs lentilles de contact. 

"A la pose et au retrait des lentilles, les mains doivent être lavées avec de l'eau et du savon et séchées avec une serviette en papier propre", recommande l'American Academy of Ophtalmology.

Erreur 3 : porter les lentilles si vous êtes malades

3/6
Coronavirus : les erreurs à ne pas faire avec vos yeux

"Il est important de rappeler également que le port des lentilles doit être suspendu lors d’infections ORL (rhume, angine, otite, pharyngite) du fait de la proximité des agents microbiens ou viraux (à fortiori, le port continu des lentilles est interdit dans ces cas-là), souligne de son côté le Syndicat National des Ophtalmologistes de France. Il en est de même en cas de suspicion ou d'atteinte au coronavirus. En effet le COVID-19 peut être présent au niveau de la conjonctive [membrane muqueuse transparente, qui tapisse l'intérieur des paupières, ndlr]".

L'American Academy of Ophtalmology va encore plus loin et recommande à tous les porteurs de lentille, de cesser de le mettre actuellement. "Si vous portez des lentilles de contact, arrêtez et mettez des lunettes. Songez à mettre des lunettes plus souvent surtout si vous avez l’habitude de vous toucher beaucoup les yeux lorsque vous portez des lentilles”, explique un autre porte-parole, le docteur Sonal Tuli, dans un communiqué.

Erreur 4 : désinfecter vos lentilles avec de l’eau

4/6
Coronavirus : les erreurs à ne pas faire avec vos yeux

En cette période de confinement, les procédures de soins oculaires sont susceptibles d’être retardées. Ainsi, vous pourriez éventuellement rencontrer des soucis pour vous réapprovisionner en produits d’entretien, essentiels pour les porteurs de lentilles de contacts.

"Si vous n’arrivez pas à vous procurer de solution d’entretien, il est indispensable de stopper le port de vos lentilles jusqu’au ré-approvisionnement, du fait du risque infectieux en l’absence de décontamination de vos lentilles de contact", rapporte le Syndicat National des Ophtalmologistes de France. L’eau ne peut en aucun cas remplacer le liquide de conservation pour les lentilles.

Les personnes qui continuent à porter des lentilles de contact sont invitées à suivre de manière très rigoureuse les conseils d'hygiène pour limiter le risque d'infection (les manipuler avec des mains propres et sèches, se maquiller après leur pose, les nettoyer immédiatement après les avoir enlevées, les placer dans un étui à lentilles nettoyé avec le liquide de conservation et changé à chaque nouveau flacon...).

Voir la suite du diaporama

Erreur 5 : penser que vos lunettes vous protègent du coronavirus !

5/6
Coronavirus : les erreurs à ne pas faire avec vos yeux

Vos lunettes apporteraient l'avantage de vous ajouter une couche de protection : les verres peuvent protéger les yeux des gouttelettes respiratoires infectées. Or, l'association américaine précise bien qu'ils "n'offrent pas une sécurité à 100%. Le virus peut toujours atteindre vos yeux depuis les côtés, le dessus et le dessous de vos lunettes. Si vous prenez soin d'un patient malade ou d'une personne potentiellement exposée, les lunettes de sécurité peuvent offrir une défense plus solide". 

Erreur 6 : ne pas consulter votre ophtalmologue en cas de problème

6/6
Erreur 6 : ne pas consulter votre ophtalmologue en cas de problème

En cas de symptômes ou troubles oculaires suspects, renoncer à consulter votre praticien à cause du confinement peut être une grave erreur, selon le Dr Desjardin, ophtalmologue.

"Certains symptômes (baisse de vue, lignes déformées, taches dans le champ visuel voire amputation du champ visuel...) peuvent témoigner d'un problème grave, comme un décollement de rétine, une DMLA [dégénérescence maculaire liée à l'âge, ndlr], voire une tumeur intraoculaire. Les douleurs et rougeurs peuvent correspondre à un glaucome aigu ou une uvéite [inflammation de l'uvée (membrane de l'œil), ndlr]", met en garde le Dr Desjardin.

"Donc si vous êtes concerné par ces symptômes, il faut consulter rapidement un ophtalmologiste, et ce, malgré le confinement".

Sources

Merci au Dr Laurence Desjardin, ophtalmologue

Sécurité oculaire contre les coronavirus, American Academy of Ophtalmology, 10 mars 2020

COVID-19 Informations pour les porteurs de lentilles de contact, Syndicat National des Ophtalmologistes de France

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.