Coronavirus : comment désinfecter un masque pour le réutiliser ?

Ecouter l'article :

D'après des essais menés par des chercheurs, certaines méthodes se seraient avérées particulièrement efficaces pour désinfecter les masques anti-coronavirus. On vous explique lesquelles.
Coronavirus : comment désinfecter un masque pour le réutiliser ?Istock

Rayonnement UV, chaleur à 70 ° c, vaporisateur d'éthanol à 70 %... De nombreuses techniques pourraient éradiquer le virus présent sur nos masques. Mais en quoi consistent-elles ? Et sont-elles vraiment toutes fiables ? Faisons le point.

Désinfection des masques : 4 méthodes testées par des chercheurs

Un groupe de chercheurs travaillant au sein de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses à Hamilton (Montana) ont effectué différents tests sur le virus. Le but ? Déterminer quelle était la technique la plus efficace pour l'éliminer sur les masques à utilisation unique (masque chirurgical N95).

Pour ce faire, ils ont testé quatre méthodes de décontamination :

  • le rayonnement UV (260 - 285 nm) ;
  • la chaleur sèche à 70 ° c ;
  • le vaporisateur d'éthanol à 70 % ;
  • l'exposition à du peroxyde d'hydrogène vaporisé (VHP).

Pour chaque méthode, les scientifiques ont comparé la vitesse à laquelle le SARS-CoV-2 était inactivé sur le tissu filtrant.

Or, après analyse des résultats, ils se sont aperçus que la méthode "VHP" était la plus rapide - nécessitant à peine 10 minutes pour tuer le virus. La chaleur sèche et la lumière UV ont, elles, tué le virus au bout d'environ 60 minutes.

En outre, les chercheurs ont découvert que les masques décontaminés avec de l'éthanol ne fonctionnaient pas efficacement après la décontamination. Ils n'ont donc pas recommandé l'utilisation de cette méthode.

Une décontamination de courte durée

Même si ces techniques se sont avérées efficaces, la décontamination n'est que de courte durée : les masques N95 décontaminés aux UV et à l'éthanol ne peuvent être utilisés que 3 fois. Au delà, leur fonctionnement risque d'être altéré. Pour la décontamination par chaleur sèche à 70 °c, le masque ne pouvait être employé que 2 fois.

Quoi qu'il en soit, ces nouvelles méthodes n'ont pas officiellement été validées et elles concernent uniquement le personnel soignant utilisant des masques N95. Ne vous amusez donc pas à tenter de décontaminer votre masque vous-même !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.