Covid-19 : ces compléments alimentaires peuvent perturber votre immunité

Certaines plantes contenues dans les compléments alimentaires peuvent potentiellement perturber vos défenses immunitaires en interférant avec les mécanismes de défense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19, met en garde l'Anses. On les passe en revue dans notre diaporama.

L’épidémie actuelle du COVID-19 a conduit les autorités sanitaires à proscrire l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez des patients atteints ou potentiellement atteints par le coronavirus. En cause ? La survenue "d’événements indésirables graves" consécutifs à la prise de ces traitements.

Si cette mise en garde pourrait inciter les consommateurs à recourir aux solutions naturelles, perçues comme sans danger, telles que les compléments alimentaires, il vaut mieux s'abstenir. L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de nous mettre en garde contre les compléments alimentaires contenant des plantes réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

"Certains compléments alimentaires contiennent des plantes possédant des propriétés anti-inflammatoires susceptibles d’agir comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ces plantes sont susceptibles de perturber les défenses naturelles de l’organisme, utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19", avertit l'Anses dans un récent communiqué.

Au regard de l’évolution épidémique, l’Anses alerte sur les risques liés à la consommation des compléments alimentaires contenant des plantes pouvant interférer avec la réponse immunitaire et inflammatoire, utile pour lutter contre l'infection par le coronavirus SARS-CoV-2. Tour d'horizon des compléments alimentaires à éviter, dans notre contexte, à travers notre diaporama. Attention, cette liste n'est pas exhaustive.

Covid-19 : mise en garde contre les plantes analogues de l'aspirine et contenant des anti-inflammatoires végétaux

Des dispositions ont été prises par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé pour sécuriser l’utilisation des médicaments contenant du paracétamol ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, notamment en les retirant de la présentation en libre accès dans les pharmacies.

En outre, plusieurs plantes ont été identifiées comme présentant des effets contre-productifs dans la défense contre le coronavirus. Il s’agit des plantes contenant des dérivés de l’acide salicylique (analogues de l’aspirine), mais aussi des plantes contenant d’autres anti-inflammatoires végétaux.

Par ailleurs, la méconnaissance de la composition de ces compléments alimentaires peut également conduire des consommateurs à poursuivre les prises de ces anti-inflammatoires végétaux et s’exposer ainsi à un risque de complications infectieuses.

Je prends régulièrement des compléments, dois-je cesser ?

"Bien que le niveau de connaissances disponibles soit inégal pour ces différentes plantes, les experts de l’Anses estiment qu’elles sont toutes susceptibles de perturber la réponse immunitaire et la réaction inflammatoire bénéfique développée par l’organisme au début des infections. Ils rappellent qu’une inflammation ne doit être combattue que lorsque celle-ci devient excessive".

Il est désormais recommandé :

  • aux personnes consommant ces compléments alimentaires dans un but préventif de suspendre immédiatement la consommation de ceux contenant les plantes figurant dans notre diaporama, dès l’apparition des premiers symptômes du COVID-19 ;
  • aux personnes consommant ces compléments alimentaires dans le contexte de pathologies inflammatoires chroniques de discuter impérativement avec leur médecin de la pertinence de poursuivre ou non leur consommation.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Anti-inflammatoire