Après plusieurs semaines de débat, la mise en place d’un pass vaccinal en France vient d’être autorisée par le Parlement. Désormais, il faudra justifier d’un statut vaccinal complet pour se rendre au restaurant, dans les bars, dans les foires, mais aussi pour accéder aux activités de loisirs et aux transports interrégionaux. Exception faite pour les personnes qui ont contracté le Covid-19 et peuvent fournir un certificat de rétablissement

Covid-19 : comment obtenir son certificat de rétablissement ?

Pour pouvoir obtenir ce fameux certificat, vous devez avoir été testé positif au Covid-19 par le biais d’un test antigénique ou RT-PCR. Un simple autotest ne suffit pas. Si votre certificat de vaccination allait expirer, vous allez ainsi pouvoir rallonger le délai avant de recevoir votre dose de rappel.

Pour récupérer votre certificat de rétablissement, la marche à suivre est relativement simple et détaillée sur le site Gouvernement.fr. Il suffit de vous rendre sur la plateforme SI-DEP, grâce au lien que vous avez reçu par mail ou par SMS à l’issue de votre test de dépistage. Sur cette plateforme, vous pourrez consulter les résultats dudit test et télécharger votre certificat de rétablissement. Il vous est également possible de l’intégrer directement dans le “Carnet” de l’application TousAntiCovid, en scannant le QR Code.

Vous n’avez pas d’accès à Internet ? Une autre solution consiste à récupérer ce document auprès du laboratoire de biologie médicale ou du professionnel de santé qui vous a testé. Vous pourrez le présenter en format papier pour accéder aux lieux accueillants du public.

Certificat de rétablissement : quelle durée de validité ?

Jusqu'à maintenant, le certificat de rétablissement était valide 11 jours après votre test positif et dans une limite de six mois... À partir du 15 février 2022, sa durée de validité sera réduite à quatre mois. Au-delà, il vous faudra effectuer une dose de rappel pour conserver votre pass sanitaire ou un schéma vaccinal complet si vous n’étiez pas du tout vacciné.

Une mesure également valable pour le pass vaccinal en général (que vous ayez eu le Covid-19 ou non). Ainsi, "si vous avez eu votre dernière injection avant le 15 octobre, au 15 février si vous n'avez pas fait votre rappel votre pass ne sera plus actif", indique le ministre de la Santé, dans une vidéo publiée sur Twitter.

"Si vous êtes positifs, vous ne pouvez pas vous faire vacciner, mais vous aurez un certificat de rétablissement, il sera valable pour une durée de quatre mois. En revanche, si vous êtes cas contact, vous pouvez vous faire vacciner sans difficulté".

Un créneau d'un mois pour recevoir le rappel de vaccin

Dans le cas où vous aviez déjà reçu les deux premières injections, et que vous avez ensuite été contaminé avant de pouvoir recevoir votre dose de rappel, il vous faudra reprogrammer cette dernière... Dans un délai d’au moins 3 mois après le test positif et jusqu’à quatre mois après l’infection. Vous disposez donc d'un délai d'un mois pour faire votre rappel de vaccin.

Enfin, notez que votre certificat de rétablissement peut être valide pour certains de vos voyages à l’étranger, en fonction des règles en vigueur dans le pays de destination. Certains d’entre eux l’acceptent, mais à la condition qu’il soit issu d’un test RT-PCR et non d’un test antigénique.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Comment obtenir son certificat de rétablissement ?, Gouvernement.fr, 14 janvier 2022. 

Twitter @olivierveran

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.