5eme vague du Covid-19 : les departements encore epargnes

Vous pensiez que la menace d’un reconfinement était loin derrière vous ? Pas si sûr… En effet, l’épidémie de Covid-19 continue de regagner du terrain en France, où le taux d’incidence a augmenté de 52 % en une semaine, et nous pouvons d’ores et déjà parler de cinquième vague pandémique chez plusieurs de nos voisins européens.

Pour l’heure, seuls 10 départements sont en dessous du seuil d’alerte, fixé à 50 cas par semaine pour 100 000 habitants. Nous vous les listons dans ce diaporama.

Covid-19 : 10 pays d’Europe dans une situation “très inquiétante”

L’Europe est à nouveau “l’épicentre de l’épidémie”, pour reprendre les propos de l’Organisation mondiale de la Santé. Depuis ce vendredi 12 novembre, la France, ainsi que le Portugal et Chypre ont été placés dans la catégorie “inquiétude modérée” par l’agence européenne chargée des maladies. Dix autres pays de l’Union européenne ont, quant à eux, été classés dans la catégorie de préoccupation la plus élevée, dite “très inquiétante”. Pour enrayer la hausse des cas, l’Allemagne et la Belgique ont déjà ré-instauré des restrictions aux frontières.

Invité de l’émission On est en direct sur France 2, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué qu’un nouveau confinement n’était pas exclu, sans pour autant être à l’ordre du jour. D’autres mesures restrictives, comme le couvre-feu, pourraient aussi être envisagées à l’échelle locale même si, là encore, rien n’est établi. “Un des enseignements que je tire depuis 18 mois, c’est qu’il ne faut jamais rien exclure par principe, cette épidémie continue de surprendre le monde entier”, a-t-il souligné.

Reconfinement : pas prévu, mais pas exclu pour autant

Pour autant, il est encore trop tôt pour se prononcer sur la nécessité de telles décisions. Je ne veux pas affoler les gens, il n’est absolument pas question d’un reconfinement”, a d’ailleurs tempéré le secrétaire d'État, avant de rappeler : “Il faut rester prudent, garder le masque, aérer son domicile et faire attention”.

Gabriel Attal a également rappelé l’importance de poursuivre la campagne vaccinale, et notamment d’effectuer une dose de rappel si l’on a reçu la primo-injection il y a plus de six mois et que l’on fait partie des personnes à risque. En effet, les études ont montré que les anticorps développés grâce au vaccin commencent à décliner au bout de cette période, d’où l’intérêt de les rebooster avec une troisième dose.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

CovidTracker, taux d'incidence au 14 novembre 2021. 

Covid-19. La 5e vague est là : la situation épidémique s’accélère en France, Ouest France, 14 novembre 2021. 

Covid: Gabriel Attal n'exclut pas un nouveau confinement, "par principe", HuffPost, 14 novembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.