Quelle contraception choisir après un avortement ?

Après l’avortement, il est possible de retomber rapidement enceinte. Pour éviter une nouvelle grossesse non désirée, reprenez dès que possible une contraception. Pilule, ligature des trompes, stérilet : les méthodes sont multiples…

Publicité

6144274-inline-500x332.jpg© Istock

Les moyens de contraception utilisables tout de suite après l’avortement

Divers moyens de contraception peuvent être utilisés le jour même ou le lendemain de l’avortement. Ainsi, vous pouvez envisager:- une contraception hormonale comme la pilule, le patch ou l’implant contraceptif;- la mise en place d’un dispositif intra-utérin (stérilet) hormonal ou en cuivre, à la suite de l’IVG. En cas d’infection génitale, par contre, il faut attendre plusieurs jours avant de le placer.Pensez aussi aux préservatifs masculins dès que vous reprendrez vos rapports sexuels.

Publicité
Publicité

Avortement: les moyens de contraception envisageables à plus long terme

Patientez avant d’utiliser des moyens de contraception impliquant une manipulation vaginale comme la cape cervicale, le préservatif féminin ou l’anneau vaginal. Ils sont déconseillés durant tout le premier cycle suivant l’IVG.

Puis-je envisager une ligature des trompes après un avortement?

Si vous êtes certaine de ne plus vouloir d’enfant, la ligature des trompes est envisageable. Cette intervention peut être réalisée après l’avortement mais elle nécessite beaucoup de réflexion de votre part. De nos jours et selon la technique employée, il est parfois possible de réparer les trompes pour mener une nouvelle grossesse. Mais le taux de réussite oscille entre 40 et 85 %: mieux vaut donc considérer la ligature des trompes comme un acte définitif au moment de prendre votre décision.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X