Contraception naturelle la plus utilisée

Si on veut éviter le risque de grossesse et que l’on ne souhaite recourir ni à la pilule contraceptive ni au stérilet, il est possible d’appliquer une méthode de contraception naturelle. Le retrait, appelé aussi coït interrompu (Coitus interruptus), est la solution la plus utilisée. Il s'agit tout simplement d'un rapport sexuel incomplet qui consiste, pour l’homme, à se retirer du vagin de sa partenaire avant d’éjaculer. Cette technique exige que l’éjaculation extra-vaginale n’ait pas lieu non plus à proximité immédiate du vagin.

Retrait et risque de grossesse imprévue

Le retrait est une méthode de contraception naturelle dont le taux d’échec est de l’ordre de 25 % pour les raisons suivantes :
- Le liquide pré-éjaculatoire ou liquide pré-séminal s’écoule naturellement dans le vagin au moment des préliminaires. Contrairement à l’éjaculation, ce phénomène est totalement incontrôlable. Or, ce liquide est susceptible de véhiculer des spermatozoïdes actifs encore présents dans l’urètre depuis la précédente éjaculation.
- Le retrait est une méthode de contraception naturelle qui implique de garder le parfait contrôle de son corps à tout moment. Or, il est très difficile de contrôler parfaitement l’éjaculation, et le partenaire ne réagit pas toujours à temps. Quelques gouttes de sperme suffisent à entraîner une grossesse non désirée.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.