Contraception masculine : comment fonctionne l'interrupteur de sperme ?

Comme son nom l'indique, le principe de l'interrupteur de sperme est de contrôler l'écoulement du sperme grâce à un interrupteur. Celui-ci est posé par un urologue sous anesthésie locale au niveau des canaux déférents. Lorsque la valve bloque l'écoulement de sperme, les spermatozoïdes sont renvoyés dans les testicules dans lesquels ils atteignent leur fin de vie et sont détruits naturellement. L'inconvénient est que l'intervalle entre la pose de l'interrupteur et la date de "péremption" des spermatozoïdes est compris entre 3 et 6 mois et qu'il est nécessaire d'effecteur des contrôles répétés afin de s'assurer que plus aucun spermatozoïde ne puisse être expulsé.

Contraception masculine : comment utiliser l'interrupteur de sperme ?

L'interrupteur de sperme s'utilise littéralement comme un interrupteur, c'est-à-dire que l'homme doit l'atteindre sous la peau du scrotum et activer le bouton "on" pour empêcher l'écoulement du sperme. Si l'homme veut de nouveau pouvoir être fertile, il appuie au contraire sur le bouton "off". Ce moyen de contraception reste encore expérimental, seuls 25 volontaires vont se voir implanter cet interrupteur. Le préservatif et la vasectomie restent, à ce jour, les moyens de contraception les plus sûrs pour l'homme.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Sperme
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.