Avortement : quel remboursement pour une IVG médicamenteuse ?

Publié le 10 Juillet 2018 à 17h00 par La Rédaction Médisite
Méthode chirurgicale et méthode médicamenteuse sont les deux méthodes d’IVG possibles. Le prix d’une IVG dépend de la méthode choisie, mais qu’en est-il du remboursement ?

6749317-inline-500x380.jpg© Istock

IVG: le prix diffère selon la méthode d’avortement

En France, le prix d’une IVG dépend de la méthode d’interruption volontaire de grossesse et du lieu où est pratiqué l’avortement.- IVG chirurgicale,appelée aussi IVG instrumentale: le prix est compris entre 500,14€ et 664,05€ selon que l’IVG est pratiquée à l’hôpital ou en clinique. Entrent aussi en ligne de compte la durée d’hospitalisation et le type d’anesthésie. En effet, l’IVG chirurgicale peut être pratiquée sous anesthésie locale ou générale.- IVG médicamenteuseen médecine de ville: de 187,92 € à 193,16€.- IVG médicamenteuse dans un hôpital ou une clinique: 257,91€.À ce prix s’ajoutent les éventuels frais liés aux examens complémentaires associés à l’IVG, comme les analyses pratiquées par un laboratoire et les contrôles qui font suite à l’avortement. Les actes biologiques et d’imagerie ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’un dépassement tarifaire.

IVG et remboursement

En France, l’IVG est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie sur la base du tarif forfaitaire. Les éventuels dépassements peuvent être remboursés par la mutuelle complémentaire, partiellement ou totalement.Un remboursement à 100% avec dispense d’avance des frais est accordé aux femmes qui bénéficient de l’AME (aide médicale de l’État) ou de la CMU-C (couverture maladie universelle et complémentaire), ainsi qu’aux mineures qui ne sont pas émancipées et dont les parents ou tuteurs légaux n’ont fourni aucun consentement à l’avortement.Prix IVG et conditions de remboursements sont publiés sur les sites ameli.fr et ivg.gouv.fr.

mots-clés : Ivg
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X