Sleeve : quel est le prix de l'opération ?

La sleeve est conseillée à certaines personnes en situation d'obésité extrême. Il ne s'agit donc pas d'une solution "minceur". Cette intervention de chirurgie bariatrique est décidée par un collège de médecins. La sleeve (ou gastrectomie) a un prix, à la fois financier, psychologique et physiologique.
Istock

Quel est le prix d'une sleeve ?

En termes financiers, le prix d'une sleeve (ou gastrectomie) varie d'un chirurgien à l'autre. À partir du moment où elle a donné son accord pour l'intervention, l'Assurance maladie rembourse les frais d'intervention et d'hospitalisation. Néanmoins, ne sont pas pris en charge par le régime général :- les compléments en vitamines (dont le coût mensuel varie de 9 à 25 €) ;- les compléments en protéines ;- les consultations chez les praticiens libéraux ;- certains actes de laboratoire ;- certaines opérations de chirurgie réparatrice.Il convient de demander un devis clair et détaillé à votre chirurgien, prenant en compte toutes les étapes et tous les frais, avant de vous décider. Votre mutuelle peut vous rembourser une partie du coût global, selon votre type de contrat.

En quoi consiste la sleeve et y a-t-il des dangers à pratiquer une gastrectomie ?

La gastrectomie consiste à couper les deux tiers de l'estomac. Les personnes ayant subi une sleeve peuvent espérer perdre jusqu'à 65 % de leur surcharge pondérale en deux ans, à condition toutefois d'avoir un suivi médical et nutritionnel sérieux et de reprendre une activité sportive. Certains risques liés à cette intervention peuvent survenir : ulcères, hémorragies postopératoires précoces, carences nutritionnelles, reflux gastro-œsophagien, inflammation de l’œsophage, dilatation de l’estomac.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):