Homéopathie pour maigrir : agir contre la rétention d'eau

Il est possible d’utiliser des médecines douces et notamment l’homéopathie pour maigrir. C’est surtout en luttant contre la rétention d’eau que l’homéopathie aide les personnes qui souhaitent perdre du poids. De plus, en limitant la rétention d’eau et le stockage des graisses, l’homéopathie combat également la cellulite.

Publicité

6438481-inline-500x333.jpg© Istock

Lutter contre la rétention d’eau avec l’homéopathie

La rétention d’eau participe, avec le stockage des graisses, à la formation de cellulite (ou peau d’orange). En homéopathie, on va donc recourir à des traitements qui visent à favoriser la circulation des liquides, notamment au niveau des hanches et des cuisses, qui sont les deux zones les plus touchées. Concrètement, on utilise des médicaments en 5 CH : Natrum sulfuricum ou Thuya occidentalis, à raison de deux granules trois fois par jour. Natrum sulfuricum convient tout particulièrement aux personnes en surpoids ou obèses qui sont sensibles à l’humidité. Par ailleurs, Thuya, en plus d’agir contre la rétention d’eau, détoxifie l’organisme en profondeur et diminue la sensation de faim.

Publicité
Publicité

L'efficacité de l’homéopathie pour maigrir

L’homéopathie, comme n’importe quelle autre médecine douce, va être un allié dans la perte de poids mais elle ne suffit pas. En effet, pour mincir durablement il reste indispensable d’adopter une bonne hygiène alimentaire et de pratiquer une activité physique très régulière. Sans cela, les traitements homéopathiques resteront insuffisants. À noter qu’il est possible de prendre ces médicaments homéopathiques en complément d’un régime minceur bien mené.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X