Culotte de cheval : la liposuccion est-elle une vraie solution ?

Publié le 12 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Contre la culotte de cheval, la liposuccion s'avère souvent une solution efficace. Cependant, cette intervention de chirurgie esthétique a aussi ses limites et ses contre-indications : mieux vaut parfois employer une autre technique anti-culotte de cheval. 
Publicité

6751301-inline-500x333.jpg© Istock

Liposuccion : la solution la plus radicale contre la culotte de cheval

Lors d'une liposuccion, une canule reliée à une machine est insérée sous la peau (après anesthésie) pour littéralement aspirer l'excédent de graisse à l'origine de la culotte de cheval. Difficile de faire plus rapide pour retrouver une silhouette harmonieuse... Les cicatrices, relativement petites, sont dissimulées du mieux possible par le chirurgien esthétique, notamment dans le pli des fesses. A noter qu'il existe aussi des solutions moins invasives contre la culotte de cheval. Certains sports, comme l'aquabiking par exemple, peuvent donner de bons résultats.

Publicité
Publicité

Culotte de cheval : les limites et contre-indications de la liposuccion

Première chose à savoir : la liposuccion ne s'adresse pas à tout le monde. Mieux vaut avoir une peau suffisamment élastique, notamment, pour éviter des "plis" disgracieux après l'intervention. De plus, la liposuccion est un acte de remodelage, pas d'amaigrissement : elle est inefficace en cas de surpoids important, voire d'obésité. Elle a également diverses contre-indications comme le diabète, l'hypertension ou encore la leucémie. Enfin, retenez que pour conserver les bienfaits de la liposuccion, vous devrez adopter à vie une alimentation saine et équilibrée.

mots-clés : Culotte de cheval
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X