Spermogramme : bien comprendre ses résultats

Les tests de fertilité concernent aussi bien les hommes que les femmes. Qu'est-ce qu'un spermogramme et comment comprendre les résultats ?

Publicité
Publicité

© Istock

Qu'est-ce que le spermogramme ?

Le spermogramme est un examen du sperme réalisé au cours d'un bilan d'infertilité. Il se réalise dans un laboratoire d'analyses médicales sur rendez-vous. Vous ne devez avoir aucune éjaculation 3 à 5 jours avant l'examen. Le jour de l'examen, vous devrez recueillir votre sperme par masturbation dans un local mis à votre disposition. L'éjaculat sera immédiatement analysé et les résultats vous seront rendus dans les 24 heures, ce délai peut varier d'un laboratoire à un autre. Cet examen va permettre de déterminer si votre infertilité est passagère ou définitive. A noter également qu'il doit être réalisé en l'absence de fièvre et de prise de traitement, car les résultats pourraient être erronés.

Publicité

Comment interpréter les résultats d'un spermogramme ?

Le spermogramme permet d'étudier les éléments suivants :
- le nombre de spermatozoïdes. Il doit être au moins de 20 millions par millilitre. Si le nombre est inférieur, on parle d'oligospermie, s'il est nul, on parle d'azoospermie.
- le volume de l'éjaculat. On parle d'hypospermie quand le volume est trop faible et d'hyperspermie quand il est trop important.
- la mobilité des spermatozoïdes. Durant la première heure après l'éjaculation, 30 % des spermatozoïdes doivent être mobiles, ils doivent le rester encore pendant 4 heures.
- l'analyse de la morphologie des spermatozoïdes. Plus de 30 % des spermatozoïdes doivent avoir une forme normale pour être assez fécondants. Les spermatozoïdes trop petits, à deux têtes ou à double flagelles sont considérés comme anormaux.
- le pH.

Publicité

En fonction des résultats et des anomalies retrouvées, des solutions pourront vous être proposées ainsi que d'autres examens complémentaires.

Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X