Spiruline : un danger pour le foie ?

Publié le 21 Juin 2018 par La Rédaction Médisite
La spiruline est une algue consommée sous forme de complément alimentaire en raison de ses nombreuses vertus. Mais attention à certains effets secondaires. En effet, dans certains cas de consommation de spiruline, des dangers pour le foie sont à craindre.
Publicité

6748012-inline-500x335.jpg© Istock

Contre-indications de la spiruline

Il n’existe pas à proprement parler de contre-indications formelles à la consommation de spiruline. Dans la mesure où on en prend avec modération en respectant les posologies d’usage, elle est sans danger. De plus, il s’agit d’un produit naturel que l’organisme est parfaitement capable d’assimiler. Toutefois, il s’agit d’un complément alimentaire extrêmement riche en minéraux (c’est tout son intérêt), de sorte que certaines personnes doivent faire attention avant d’en consommer en grandes quantités.

Publicité
Publicité

Spiruline et dangers pour le foie

La spiruline est particulièrement riche en fer (c’est le végétal qui en contient le plus au monde). Les personnes qui ont des problèmes d’assimilation doivent donc prendre des précautions. Le danger, quoique faible, est surtout réel chez ceux qui souffrent d’hémochromatose, une maladie relativement rare due à un taux de fer excessif. En effet, si le sang est trop chargé en fer peuvent se poser des problèmes hépatiques mais aussi pancréatiques ou articulaires. C’est là le principal danger en cas de consommation de spiruline. Les personnes souffrant d’insuffisance rénale doivent également prendre de la spiruline avec modération, car elle est susceptible de fatiguer les reins en raison de sa forte teneur en protéines que les reins sont chargés de filtrer.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X