Les compléments alimentaires dangereux pour la santé

Un rapport du 7 février de l’Académie nationale de pharmacie tire la sonnette d’alarme concernant les compléments alimentaires à base de plantes. Certains en vente libre seraient très dangereux pour la santé. Retour sur une réglementation pas vraiment contrôlée.

Publicité

En pharmacie, en grandes surfaces, en boutiques bio, les compléments alimentaires sont partout. En vente libre, ces produits sont très demandés par la population étant donné qu’ils sont fabriqués à base plantes. Censés être naturels, ils devraient donc être sûrs pour la santé. Cependant, un rapport du 7 février de l’Académie nationale de pharmacie, pointe du doigt la dangerosité de certains compléments. Une liste des plantes, autres que les champignons, autorisées dans les compléments alimentaires a été publiée, et les conditions de leur emploi a étonné et interpellé l’Académie. Leur "usage prolongé provoque une dépendance, il n'est plus possible d'aller à la selle sans médicament. A long terme, des lésions définitives de la paroi interne de l'intestin peuvent apparaître", explique le rapport.

Les aloé peuvent provoquer le cancer

A la suite des analyses de cette liste, des chercheurs ont remarqué que certaines plantes avaient les mêmes propriétés qu'un médicament, avec des risques d'interactions médicamenteuses (pamplemousse, millepertuis), et d'autres pouvant même altérer des traitements anticancéreux, comme le soja.

Publicité
Publicité

Le point commun pointé du doigt entre tous ces compléments alimentaires est le fait qu’ils contiennent des principes actifs : des hétérosides hydroxyanthracéniques, retrouvés dans les médicaments classés comme "laxatifs stimulants". D’après le rapport, ces laxatifs sont de "puissants mais irritants pour le tube digestif". Ils sont surtout retrouvés dans lesproduits minceursvendus en gélules provoquant des nombreux effets indésirables. Parmi eux, on peut retrouver : forte déshydratation, diarrhées, douleurs abdominales troubles cardiaques. Les produits aloé (bourdaine, séné, rhurbarbe...), peuvent aussi présenter des risques carcinogènes (qui peuvent provoquer le cancer)

L’Académie alerte également sur la dépendance notamment chez les personnes âgées ou un détournement abusif par certaines personnes anorexiques.

D’après une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, réalisée entre 2004 et 2013 aux USA, 23000 personnes ont été accueillies aux urgences de 63 hôpitaux (soit 71,8% des visites aux urgences) et 2000 ont été hospitalisées suite à la consommation de compléments alimentaires visant à une perte de poids. Les personnes âgées de 20 à 34 ans représentaient 58 % des cas.

Il est important de noter que dans cette liste, il existe certaines "plantes ou des parties de plantes dont l’usage alimentaire n’existe pas, dont l’intérêt nutritionnel est nul". Il y figure aussi des plantes dont les "substances sont à surveiller" et d’autres en "restrictions".

Le rapport demande donc un meilleur étiquetage des compléments alimentaires afin de préciser au consommateur les contre-indications ou la durée de consommation optimale.

Compléments alimentaires pour maigrir : comment ça marche

L'action de certains compléments alimentaires pour maigrir consiste à faciliter l'élimination des toxines et des déchets hors de l'organisme (drainage). Ces produits draineurs permettent de purifier le corps, en particulier certains organes tels que les reins et le foie.

Plusieurs plantes sont utilisées en phytothérapie pour leur propriété drainante : frêne, thé vert, fenouil, cassis, pissenlit, reine-des-prés… Comme leur nom l'indique, les coupe-faim "endorment" la faim en déclenchant le processus de satiété. Ces compléments alimentaires ont une grande capacité d'absorption de l'eau. Une fois ingérés, ils se convertissent en une sorte de gel dans l'estomac. Les coupe-faim existent sous forme de gélules.

Ce ne sont pas des pilules miracles. Le traitement, de courte durée, doit être accompagné d'un régime alimentaire adapté et de la pratique d'une activité physique. Les fruits, les œufs et l'agar-agar sont d'excellents coupe-faim naturels.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X