Millepertuis : attention aux risques d'interactions

Le millepertuis est une plante intéressante en médecine douce mais elle est parfois responsable d’interactions médicamenteuses. Alors quels sont, en cas d’utilisation du millepertuis, les dangers encourus ? Comment profiter du millepertuis et de ses bienfaits sans courir de risques ?

Publicité

6144312-inline-500x353.jpg© Istock

Le millepertuis en phytothérapie

Le millepertuis (Hypericum perforatum) est une plante très fréquemment utilisée en phytothérapie. En effet, elle est connue pour sa capacité à lutter contre les troubles de l’humeur tels que l’anxiété ou la dépression. Plusieurs études ont conclu que l’extrait de millepertuis était à la fois aussi efficace que les médicaments antidépresseurs et responsable de moins d'effets secondaires. Il permet par d’ailleurs d’éviter les récidives. Pour autant, en France, aucun médicament à base de millepertuis ne bénéficie d'autorisation de mise sur le marché.

Publicité
Publicité

Millepertuis, les dangers

Le millepertuis peut s’acheter aussi bien en pharmacie que dans des magasins diététiques, en supermarchés ou encore sur internet. Le problème réside dans le fait que le millepertuis peut entrer en interaction avec divers médicaments: la digoxine, la théophylline, les antivitamines K, la ciclosporine et des pilules contraceptives. Cela se traduit par une diminution des concentrations des principes actifs dans le sang et donc une moins bonne efficacité thérapeutique. Inversement, l’arrêt d’un complément à base de millepertuis risque d’entraîner une augmentation anormalement élevée des concentrations plasmatiques de ces médicaments, ce qui peut présenter un risque pour le patient. C’est pour ces raisons qu’il est préférable de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant d’acheter ce type de compléments.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X