Des phytostérols contre le cholestérol. Pour lutter contre le cholestérol élevé, il n’y a pas que les médicaments, l’alimentation peut vous aider efficacement à le contrôler. En effet, comme l’expliquent Nathalie Breuleux-Jacquesson et Michel Montignac dans leur ouvrage Le régime anti-cholestérol - Maîtriser naturellement son cholestérol, c'est possible !, les plantes fabriquent des substances naturelles, les phytostérols (appelés aussi stérols végétaux), qui peuvent naturellement réduire le taux de cholestérol. Décrits chimiquement dès 1922, les phytostérols sont des lipides présentes dans les aliments végétaux qui ont une structure quasiment identique à celle du cholestérol. De ce fait, ils sont capables de réduire le niveau de cholestérol sanguin en diminuant son absorption intestinale et ainsi faire baisser votre taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol).

Phytostérols : quelle consommation pour lutter contre le cholestérol ?

Les auteurs du livre précisent qu’une "alimentation normale en apporte environ 300 mg par jour". En effet, si vous mangez beaucoup de produits végétaux, en particulier des huiles végétales vierges, des fruits oléagineux secs tels que les amandes ou les noix, des légumineuses, tels que les haricots et les lentilles, vous consommez chaque jour sans le savoir une bonne dose de phytostérols. Toutefois, pour voir réellement son taux de cholestérol baisser, il faudrait en consommer un à deux grammes par jour. Il est donc parfois nécessaire d’en prendre sous forme de compléments alimentaires ou de modifier son alimentation.

En matière de phytostérols, toutes les huiles végétales ne se valent pas. Voici la teneur en phytostérols de 7 huiles végétales :

  • Huile de maïs : 1 360 mg/100 g
  • Huile de sésame : 1210 mg/100 g
  • Huile de carthame : 620 mg/100 g
  • Huile de colza : 500 mg/100 g
  • Huile de pépins de raisins : 350 mg/100 g
  • Huile d’olive : 310 mg/100 g
  • Huile d’arachide : 290 mg/100 g

Phytostérols : où en trouver ?

Sachez que vous pouvez également trouver des phytostérols dans d'autres aliments tels que les oléagineux comme les cacahuètes non grillées (186 mg/100 g), les noix de cajou grillées (135 mg/100 g), les amandes séchées (120 mg/100 g) et les noix de pécan séchées (93 mg/100 g).

Il faut savoir que c’est seulement dans les années 1950 que l’on a découvert que les stérols végétaux avaient un rôle bénéfique sur le niveau de cholestérol sanguin. Plusieurs études ont confirmé l’intérêt de leur consommation pour contrôler son mauvais cholestérol, mais c’est en 1995 qu’une étude a particulièrement suscité l’intérêt. Elle a en effet démontré que "la consommation d’une margarine enrichie en stanols faisait baisser de 10% le cholestérol total et de 14% le cholestérol LDL chez des patients ayant un taux élevé".

Phytostérols : comment baissent-ils le cholestérol ?

Dans le livre Le régime anti-cholestérol - Maîtriser naturellement son cholestérol, c'est possible !, les auteurs détaillent le mécanisme par lequel les stérols végétaux parviennent à faire baisser votre mauvais cholestérol. C’est selon Nathalie Breuleux-Jacquesson et Michel Montignac grâce à "la similitude de leur structure chimique" que les phytostérols "entrent en compétition" avec le cholestérol dans l’intestin et l’empêchent de l’absorber en le rendant moins soluble. Ainsi, le mauvais cholestérol est éliminé dans les selles et est présent en moins grande quantité dans le sang. Le foie réagit en fabriquant plus de récepteurs LDL. Ainsi, le cholestérol LDL qui circule dans le sang est plus efficacement capté et son taux baisse. À noter que les phytostérols n’agissent en revanche pas sur votre taux de triglycérides dans le sang.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

"Le régime anti-cholestérol - Maîtriser naturellement son cholestérol, c'est possible !", Éditions Alpen.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.