Sommaire

+ 5 ans si vous mangez des fruits et légumes

Quel est le gain en terme de longévité (1)? En évitant les poissons et viandes trop cuites vous évitez de perdre statistiquement jusqu’à 2 ans d'espérance de vie en moyenne. En consommant peu de viande et beaucoup de fruits, de légumes et de son, vous gagnez 5 années d'espérance de vie. En évitant le beurre, la crème, les pâtisseries et les aliments frits vous gagnez 3 ans d’espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette , gérontologue 'Il faut éviter les aliments gras et privilégier le régime méditerranéen (poisson, huile d’olive, légumes, un peu de viande rouge, fruits, un peu de vin et laitages). Ce régime semble, en effet, être plus performant en termes de santé, de bien-être et de longévité, car il équilibre bien la balance lipides-glucides-protides et il est riche en antioxydants'.

Au contraire, une alimentation trop riche en graisses et en protéines favorise l’apparition de multiples cancers (sein, côlon, utérus, prostate ou encore pancréas). Les fruits et légumes, eux, ont un effet protecteur vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires.

Pensez aussi à ne pas trop cuire vos viandes et poissons, car cela transforme les protéines ingérées en amines hétérocycliques qui peuvent favoriser certaines mutations de l’ADN, et donc des cancers.

(1) Ces chiffres sont issus du test pour calculer son espérance de vie mis au point par le Dr Thomas Perls et Margery Hutter Silver de la Harvard Medical School.

- 10 ans d'espérance de vie si vous êtes en surpoids

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous avez une surcharge pondérale supérieure ou égale à 10 kg vous risquez de perdre 10 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue 'Il faut éviter les problèmes de surcharge pondérale, car c'est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires et les chutes'.

L'obésité favorise également la survenue de maladies cardio-vasculaires, de diabète et de certains cancers. Ce risque est proportionnel à la surcharge pondérale. Il convient donc de surveiller son poids et, en cas de surcharge, de consulter un nutritionniste pour modifier votre régime alimentaire.

+ 7 ans d'espérance de vie si vous faites de l'exercice

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous faites de l’exercice au moins 3 fois par semaine vous pouvez gagner 7 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette , gérontologue 'Faire du sport, ou de l'exercice physique, est le moyen le plus efficace pour vivre longtemps et en forme, car le corps humain souffre de ne pas être entretenu. Cela permet d’activer toutes les fonctions respiratoires, musculaires, cardiaques et même cognitives. Faire de l’exercice, c’est fondamental. Je recommande de faire une demi-heure à un quart d'heure d'exercices 3 à 4 fois par semaine, par exemple, de la marche rapide.

L'exercice physique est même de plus en plus bénéfique en prenant de l'âge. D’après une étude américaine (2), faire du sport diminue deux fois plus le risque de décès chez les personnes âgées de 60 à 84 ans que chez celles de 35 à 50 ans. Le sport permet d'économiser le cœur, de prévenir les cancers, de stimuler le cerveau et de ralentir le vieillissement des muscles et des os.

(2) Etude Paffenbarger et al. 1986

- 3 à 5 ans si vous souffrez de solitude

Une étude, menée par des scientifiques de la Duke-NUS Medical School (Singapour), de l'Université Nihon (Tokyo, Japon), a quantifié pour la première fois l'impact de la solitude des personnes âgées sur l'espérance de vie et la santé. Leurs résultats ont été publiés dans le Journal of the American Geriatrics Society.

"Nous avons constaté que les personnes âgées souffrant de solitude peuvent s'attendre à vivre une vie plus courte que leurs pairs qui ne se perçoivent pas comme étant seuls", a résumé le Pr Rahul Malhotra, directeur de recherche au Duke-NUS' Center for Aging Research et Éducation (CARE) et auteur principal de l'étude. Plus encore, ils perdraient également "des années potentielles de vie en bonne santé".

Se sentir seul réduit l'espérance de vie

Les chercheurs ont étudié plus spécifiquement l'impact de la solitude pour trois catégories d'âge. Résultat, les personnes âgées de 60 ans, qui se perçoivent comme parfois seules ou la plupart du temps seules, vivent en moyenne 3 à 5 ans de moins que leurs pairs qui ne souffrent jamais de solitude.

À 70 ans, les personnes seules peuvent s'attendre à vivre trois à quatre ans de moins que les autres. Enfin, les individus solitaires de 80 ans perdent deux à trois ans d'espérance de vie par rapport aux personnes de même âge plus entourées.

Solitude : plus de risque de perte d'autonomie

Par ailleurs, les scientifiques ont observé un lien entre le fait de se sentir seul, la bonne santé globale et l'autonomie - c'est-à-dire, le fait de ne pas être limité dans ses activités quotidiennes, telles que se lever, s'habiller, préparer les repas...

Ainsi, les sujets de 60 ans qui souffrent de solitude auront globalement trois à cinq ans de bonne santé et d'autonomie en moins... À 70 ans, ils perdent en moyenne deux à quatre ans de vie active non-limitée, tandis qu'à 80 ans, ils peuvent tabler sur trois ans de moins.

+ 5 ans si vous restez proche de votre famille

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous habitez à proximité d’un membre de votre famille en dehors d’un conjoint ou d’un enfant à charge vous pouvez gagner 5 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette , gérontologue : "Ce qui est important aussi est de rester lié aux autres. La solitude est un facteur de risque majeur de 'mauvais vieillissement'. Il faut rester relié à ses proches, aimer la vie et donner du sens à son existence pour vivre vieux. Les interactions sociales créent de l'attachement affectif, on se sent utile et on peut aussi compter sur les autres en cas de problèmes notamment de santé. Tout cela joue un rôle positif dans la quête de longévité et de bien-être'.

La cohésion familiale protège également des troubles psychologiques.

+ 3 ans si vous buvez un peu de vin régulièrement

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous buvez un à trois verres de vin par jour (2 pour les femmes, 3 pour les hommes) vous gagnez 3 années d'espérance de vie, mais si vous dépassez les 4 verres de vin ou 3 canettes de bière quotidiennes vous risquez de perdre 6 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette , gérontologue 'Il ne faut pas proscrire l’alcool, mais il faut boire avec modération. Donc ne pas s’interdire un ou deux verres de vin par jour, mais au-delà il faut y réfléchir à deux fois. L’alcool induit, en effet, plusieurs pathologies cancéreuses, cardiaques, neurologiques ainsi que des troubles sociaux et psychiatriques. C’est aussi un facteur de dangerosité lié à la conduite automobile.

A contrario, boire un ou deux verres par jour serait bon pour le cœur et pourrait même prévenir la maladie d’Alzheimer'.

L’alcool élève dans le sang le taux de bon cholestérol qui protège notamment des crises cardiaques.

- 1 an si vous buvez plus d'un verre d'alcool par jour

Un rapport de l'OCDE, publié mercredi 19 mai 2021, analyse le coût de la consommation d'alcool dans 52 pays. Parmi eux, on retrouve les pays de l'OCDE, de l'Union européenne et du G20.

L'étude démontre qu'une consommation excessive d’alcool nous fait perdre près d’un an d’espérance de vie. En cause, les maladies et les accidents qu’elle peut provoquer. Plus précisément, ce risque est présent pour une consommation supérieure à un verre par jour pour les femmes, et un verre et demi par jour pour les hommes.

"Pas plus de 10 verres par semaine, avec au moins 2 jours sans consommer"

"Être dans l'excès, ça aggrave le risque pour la santé. Il faut le rappeler. C'est pour cela que des recommandations ont été édictées par Santé publique France : pas plus de dix verres par semaine, avec au moins deux jours sans consommer", insiste Laurent Karila, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif, auprès de nos confrères d'Europe 1.

Le médecin estime que "ce qui manque en France, ce sont des messages de prévention, qui doivent être martelés". Et rappelle que les dangers liés à l'alcool sont plus présents depuis le début de la pandémie, dans la mesure où cette crise sanitaire a été assortie d'une hausse de la consommation de ce type de boissons.

+ 3 ans si vous préférez le thé au café

Quel est le gain en termes de longévité ? En buvant plus de 3 tasses de café par jour, vous risquez de perdre 3 ans d'espérance de vie. Si vous buvez quotidiennement du thé à la place du café, vous pouvez gagner 3 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue : 'Oui sans doute faut-il préférer le thé en particulier vert, car il est riche en antioxydants. Le café est peut-être un excitant, mais je pense que consommé raisonnablement il ne soit pas un danger pour la santé.'

Toutefois, l'état d'excitation induit par une forte consommation de caféine favoriserait, dans une certaine mesure, l'apparition de certaines maladies cardio-vasculaires.

- 20 ans d'espérance de vie en moins si vous fumez

Quel est le gain en termes de longévité ? En ne fumant pas et en évitant les zones enfumées, vous évitez de perdre jusqu’à 20 ans d'espérance de vie en moyenne.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue : "On dit que la moitié des fumeurs meurt avant 65 ans. Il est donc clair que le tabac est un des facteurs les plus nocifs vis-à-vis de l’espérance de vie. Si nous voulons vivre longtemps il faut arrêter de fumer.

Concrètement, le tabac est un facteur de risque majeur pour toutes les maladies cardiovasculaires, certains cancers, certaines maladies respiratoires et neurodégénératives, en particulier Alzheimer. Il ne faut jamais oublier qu'il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer’.

La fumée de cigarette est aussi un puissant accélérateur du vieillissement en particulier cutané, car il augmente la production de radicaux libres.

+ 2 ans si vous avez une bonne hygiène bucco-dentaire

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous vous brossez les dents 2 à 3 fois par jour, vous pouvez gagner 2 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue 'L'hygiène bucco-dentaire est souvent négligée et pourtant elle peut être source de beaucoup de problèmes de digestion parce qu’on mastique mal. Elle est aussi parfois la porte d'entrée de certaines maladies infectieuses. Il faut donc vraiment entretenir ses dents en les brossant régulièrement et en consultant un dentiste'.

Les maladies chroniques des gencives de type gingivites favorisent le passage des bactéries dans le sang ce qui peut finir par endommager le cœur.

- 4 ans si vous vous exposez trop au soleil

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous vous exposez souvent au soleil, avec peu de protections et que vous avez tendance à avoir des coups de soleil vous risquez de perdre 4 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue : 'Il ne faut pas fuir le soleil mais il faut s’exposer très modérément. Les rayons ultra-violets produits par le soleil abîment la peau et peuvent générer des cancers de la peau'.

Il faut donc éviter de s'exposer aux heures les plus chaudes de la journée (entre 10h et 16h) et pensez à appliquer un écran solaire.

+ 7 ans si vous apprenez à gérer le stress

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous savez bien gérer votre stress à l’aide d'exercices physiques, de relaxation ou encore de méditation, vous pouvez gagner 7 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue : 'Apprendre à gérer son stress permettrait de vivre plus longtemps. On peut prendre le cas des centenaires qui, en général, ont une capacité à gérer le stress nettement supérieure à la moyenne. Tout ce qui permet de gérer les conflits en douceur et de rebondir en cas de traumatisme favorisent la longévité.

Ce qui est vraiment dangereux, c'est le stress chronique. À long terme, il finit par altérer la santé des gens qui vivent régulièrement des petites nuisances. Tout cela altère les fonctions immunitaires et peut être un facteur de risque de certains cancers, de maladies cardio-vasculaires et de problèmes du système nerveux central (le cerveau). Il faut donc apprendre à gérer le stress.

Différents moyens sont possibles pour y parvenir : la psychothérapie, la sophrologie, le yoga ou encore le taï-chi. Il faut s'adapter selon les cas et les personnalités de chacun.

+ 4 ans d'espérance de vie si vous prenez régulièrement de l'aspirine

Quel est le gain en termes de longévité ? Si vous prenez une dose d’aspirine par jour vous pouvez gagner en moyenne 4 ans d'espérance de vie.

L'avis du Dr Olivier de Ladoucette, gérontologue : 'Actuellement les scientifiques disent que prendre une petite quantité d'aspirine est bonne pour la santé et la longévité. Mais je n'ai pas pu le constater encore auprès de mes patients'.

D'après une étude menée par le Pr Rothwell (3), de l'Université d'Oxford, la prise quotidienne et sur le long terme de petites doses d’aspirine (environ 75 milligrammes) diminuerait la mortalité des cancers colorectaux et de l'œsophage de plus de 50 % ! Ses effets anticoagulants préserveraient aussi des maladies cardiaques.

(3) Etude du Pr Rotwell 'Effect of daily aspirin on long-term risk of death due to cancer'

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

 'Le nouveau guide du bien vieillir', Dr Olivier de Ladoucette, éd. Odile Jacob, 2011

https://www.oecd.org/health/preventing-harmful-alcohol-use-6e4b4ffb-en.htm 

https://www.duke-nus.edu.sg/allnews/media-releases/impact-of-loneliness-on-life-and-health-expectancy

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.