Françoise Hardy : guérie de son deuxième cancer, elle souffre d’effets secondaires

Publié le 13 Février 2019 par Chloé Polidano, journaliste santé

Interviewé par le journal Le Parisien, Jacques Dutronc s'est confié sur l'état de santé de Françoise Hardy qui aurait réussi à combattre son second cancer. 

Publicité

"C'est une résistante Françoise". Françoise Hardy serait-elle miraculée pour la deuxième fois ? Dans une interview pour Le Parisien, à l'occasion de la sortie de son album, "Fume !... C'est du Best", Jacques Dutronc son mari dont elle est séparée, mais avec qui elle reste très proche, s'est confié sur l'état de santé de la chanteuse. "On s'envoie des messages tous les jours. Son second cancer est guéri, mais elle souffre des effets secondaires. Mais comme ils disent dans les films, ça va aller", ajoute-t-il, philosophe.

"Il ne s'agit que d'une petite tumeur au pharynx"

Bonne nouvelle donc pour l'égérie des années yé-yé, qui, à l'âge de 74 ans, était atteinte d'un second cancer. Là encore c'est Jacques Dutronc qui avait annoncé lors d'une entretien pour Ici Paris, le 19 novembre 2018, qu'elle souffrait d'un carcinome épidermoïde, une forme rare d'un cancer de la peau. Un détail démenti ensuite par des membres de son entourage qui auraient confié au magazine Gala, 3 jours après : "Il ne s'agit que d'une petite tumeur au pharynx pour laquelle elle suit actuellement des séances de radiothérapie. Les résultats sont encourageants. Elle doit être traitée pendant quinze jours encore."

Publicité
Publicité

Une épreuve qui est intervenu presque deux ans après la guérison de son premier cancer. En 2004, la célèbre chanteuse avait appris pour la première fois qu’elle était atteinte d’un cancer, il s'agissait d'un cancer du système lymphatique (le réseau de canaux et vaisseaux situés au niveau des coudes, du cou et des aisselles). En 2015, affaiblie par une chute depuis sa douche, ses médecins ont décidé de la plonger dans le coma durant trois semaines. Les plus difficiles de toute sa vie, confiait à l’époque François Hardy au Parisien. "J’ai toujours une épée de Damoclès au-dessus de ma tête, mais bizarrement, j’arrive à ne pas y penser". Ayant failli frôler la mort, en 2016, son fils Thomas Dutronc annonce sa rémission. Pendant le long moment de son hospitalisation, il avait été très présent. Il venait tous les jours lui lire des poèmes dans sa chambre pour essayer d’atténuer sa douleur. Car entre douleurs, perte de poids, fatigue extrême la chanteuse des années yé-yé pensait que son heure était venue. Malgré sa "résurrection" grâce aux médecins et sa famille, la maladie est revenue ces derniers jours. Mais comme lui disait Jean-Marie, célèbre photographe "Si on se réveille et qu’on n’a mal nulle part, c’est qu’on est mort !".

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X