Pourquoi une vision trouble doit-elle évoquer une tumeur au cerveau ?

Lorsque la tumeur cérébrale est localisée au niveau d'un lobe occipital, c'est le centre de la vision qui est touché. La tumeur peut comprimer le nerf optique et la partie du cerveau qui contrôle la vue. Cela entraîne un trouble visuel progressif, uni ou bilatéral, pouvant aller jusqu'à la cécité. La plupart du temps, le nerf optique est très endommagé par la tumeur et la perte de vision est irréversible, d'autant que l'accès à cette zone du cerveau est difficile. Face à une vision qui se trouble durablement, il est donc recommandé de pratiquer rapidement une imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale.

Quels sont les autres signes d'une tumeur cérébrale ?

Selon sa localisation, la tumeur au cerveau peut provoquer des signes différents tels que des vertiges, des maux de tête persistants, surtout matinaux, des troubles de l'humeur ou du comportement, des difficultés à parler, ou un déficit moteur localisé à un membre ou à un hémicorps. Enfin, les tumeurs cérébrales peuvent provoquer des crises d'épilepsie partielles ou généralisées, inaugurales. L'apparition de ces crises doit motiver sans attendre la pratique d'une IRM cérébrale afin de localiser une éventuelle tumeur.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.