Desmodium : une plante qui accompagne la chimiothérapie

Le desmodium est une plante originaire d’Afrique qui est connue pour ses propriétés hépatoprotectrices, c'est-à-dire qu'elle est capable de protéger le foie, mais également de favoriser le renouvellement des hépatocytes, les cellules du foie. Ainsi, il est possible d’utiliser le desmodium en cas de cancer traité par chimiothérapie afin de soulager le foie.

Publicité

5363456-inline-500x332.jpg© Istock

Propriétés du desmodium

Le desmodium est une plante aux vertus aujourd’hui reconnues. Elle est capable de régénérer le foie et peut donc être utilisée chez les personnes qui souffrent de cirrhose alcoolique (en préparation au sevrage) ou en cas d’hépatite, par exemple. Mais ces propriétés hépatoprotectrices peuvent également être employées dans le cadre des cancers.

Publicité
Publicité

Desmodium et cancer

En cas de cancer traité par chimiothérapie, le desmodium est très intéressant non seulement pour réduire les effets indésirables, tels que les nausées et les vomissements, mais également pour maintenir le bon fonctionnement du foie agressé par ces traitements toxiques. De plus, en conservant ses capacités détoxifiantes, le foie participe à la lutte contre le cancer. Dans cette optique, on peut consommer le desmodium sous forme de tisane. La posologie recommandée est de 10 grammes (tiges et feuilles) pour un litre d’eau (laissez bouillir pendant un quart d’heure), à boire tout au long de la journée. Pour bénéficier au mieux de ses bienfaits, consommez-en dans les deux jours qui précèdent les séances de chimiothérapie, au cours de celles-ci et pendant la semaine qui suit.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X