Comment un cancer du poumon en rémission se réveille et se métastase

Publié le 02 Octobre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Des scientifiques du laboratoire Cold Spring Harbor (États-Unis), ont déterminé dans une étude du 27 septembre 2018, comment un cancer en rémission pouvait se réveiller et métastaser à nouveau.
Publicité

© Adobe StockUn laboratoire newyorkais, Cold Spring Harbor a publié le 27 septembre 2018 une étude déterminant, l’une des façons dont les cancers en rémission peuvent revenir. Malgré un traitement efficace contre le cancer, il se peut parfois qu’il renaisse et métastase à nouveau autre part dans le corps. C’est en étudiant les métastases dans les poumons de souris que des signaux à la suite d’une inflammation ont pu apparaitre. En effet, dans leurs recherches, l’équipe de scientifiques "démontre qu'une inflammation pulmonaire prolongée, y compris celle causée par l'exposition à la fumée de tabac, peut provoquer le cancer du sein et de la prostate dormant dans les poumons pour se réveiller et se diviser". L’étude dirigée par le professeur Milaka Egeblad, a pu trouver un moyen de bloquer la signalisation qui réveille les cellules cancéreuses dormantes.

Publicité

La modification d'une protéine provoquerait le réveil du cancer

A savoir, le composant bactérien provoquée par l’exposition de la fumée du tabac sur les poumons "induisent de façon extraordinaire les globules blancs appelés neutrophiles", expliquent les chercheurs. Les neutrophiles, qui tuent normalement les bactéries interagissent avec une protéine (laminine) lors d’une inflammation pulmonaire prolongée. Une modification de la laminine stimule les cellules cancéreuses dormantes qui " reconnaissent cette nouvelle forme de laminine et disent: nous devrions recommencer à croître", déclare le professeur Egeblad. Un anticorps permettant de bloquer la reconnaissance de la protéine par les cellules cancéreuses dormantes a empêché chez la souris de réveiller le cancer. L’équipe conclue que des "travaux ont commencé pour optimiser l'anticorps et le comparer avec d'autres approches, dans l'espoir de mener éventuellement des essais sur des personnes".

Publicité

"La récidive reste toutefois possible"

L'apparition d'un cancer des poumons peut faire suite à l'exposition régulière à un agent pathogène (tabac, produits chimiques...) ou ne pas avoir de causes précises. Toutefois, en cas d'apparition d'une ou plusieurs tumeurs sur le poumon, les chances de survie dépendent de plusieurs facteurs, ainsi que du site de localisation de la tumeur. Le traitement mis en place peut toutefois être efficace et mener à la rémission du patient : les tumeurs cancéreuses sont éliminées et le patient est en voie de guérison. La récidive reste toutefois possible. Une surveillance du patient est mise en place afin de surveiller une éventuelle récidive. La récidive peut intervenir au niveau du même site que celui du cancer initial, sur un site différent ou être associé à une/plusieurs métastases. Les récidives surviennent généralement dans les deux premières années suivant la fin du traitement. Après 5 ans, le risque de récidive est fortement diminué.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X