Sommaire

Ce vendredi 18 décembre, Jean-Pierre Pernaut présentera son dernier journal de 13 heures sur TF1. Après trente-trois ans de bons et loyaux services, le journaliste souhaite "changer de rythme". La "personnalité télé préférée des Français" ne veut pas pour autant abandonner les téléspectateurs : de nombreux projets sont en cours.

Néanmoins, la santé du journaliste reste très fragile. Affaibli par son combat contre un cancer de la prostate, il souhaite davantage prendre soin de lui. "Depuis mon cancer, j'ai des petits coups de fatigue l'après-midi", confie-t-il dans les colonnes du Parisien. "Pour présenter un journal, il faut être à 100% de sa forme. Je sens que je ne suis plus qu'à 95 %. Autant ne pas prendre de risque".

Le journaliste se veut néanmoins rassurant : "j'ai été très bien soigné, c'est fini". Si le cancer est maintenant derrière lui, il reste suivi pour sa santé cardiovasculaire. "On a également posé des stents", explique-t-il. "Comme beaucoup de gens, je fume donc j'ai des artères qui se bouchent"... ajoutant que "tout ça épuise".

"Me lever à 6 h tous les matins, ce n'était plus raisonnable"

Sa décision de ne plus animer le journal télévisé remonte au printemps dernier. "J'ai décidé ça avec ma femme pendant le premier confinement. J'ai été bloqué à la maison un mois de plus que vous, car le médecin du travail de TF1 m'a interdit de revenir le 11 mai car j'avais 70 ans", rapporte l'époux de Nathalie Marquay.

"Quand on ne cesse de vous dire que vous êtes vieux, vous commencez à vous sentir vieux. Est-ce qu'il n'était pas temps de changer de rythme ?"

Une question à laquelle il a finalement trouvé une réponse, estimant que se "lever à 6 h tous les matins, ce n'était plus raisonnable..."

Pour autant, Jean-Pierre Pernaut n'a aucun regret. "J’ai décidé de partir de manière très réfléchie avec ma femme, et je n’ai aucun regret d’autant plus que je vais me lancer dans plein d’autres choses", précise Jean-Pierre Pernaut.

Quels sont les nouveaux projets de Jean-Pierre Pernaut ?

Le journaliste veut notamment continuer de donner la parole aux téléspectateurs et à défendre la France des régions à travers de nouveaux projets, qu’il a détaillé dans un entretien au Figaro.

"Ce sera une plate-forme numérique gratuite accessible sur MYTF1 et lci.fr, dédiée à "l’univers Pernaut" c’est-à-dire les régions, avec des coups de cœur et des coups de gueule. Ce sera la banque d’images la plus extraordinaire sur les richesses du patrimoine français, qui regroupera tous les reportages diffusés dans les JT de TF1, consacrés aux traditions avec des déclinaisons sur les artisans et leurs métiers, les monuments, les paysages, la gastronomie…", confie le présentateur.

De plus, il continuera à mener des opérations de proximité comme "SOS Villages" et participera toujours aux éditions spéciales de l’antenne, comme la retransmission du défilé du 14 juillet, précise TF1. Il proposera également "des formats longs de reportages pour TF1" et "présentera "un nouveau rendez-vous sur LCI".

Sa femme souhaite "qu'il profite de sa retraite"

Jean-Pierre Pernaut ne va donc pas s'ennuyer. Mais il faut espérer que sa santé vacillante lui permette de mener ses projets à bien, comme le rappelle sa femme, Nathalie Marquay, sur le plateau de Cyril Hanouna le 15 septembre dernier.

"Il lève juste le pied parce que se lever tous les matins à 6h et rentrer à 19h… Il est fracassé. Il a des problèmes aux poumons, des problèmes au cœur, des problèmes aux reins, il a eu son cancer… Il faut qu’il se remette de tout ça, on n'a qu’une vie et moi je veux qu’il profite de sa retraite - enfin ce n’est pas une ‘retraite’ parce que - il me fait chier - il a accepté plein de choses", s’est-elle agacée.

Un cancer de la prostate... "opéré à temps"

Un cancer de la prostate... "opéré à temps"

Rappelons les faits : en septembre 2018, le présentateur du JT de 13h est opéré d’un cancer de la prostate, après un examen de routine chez son urologue.

"J’ai passé un examen de routine, pas très agréable, chez mon urologue, comme tous les hommes devraient le faire plus souvent. Quarante pour cent d’entre eux sont atteints par cette maladie, 10 % seulement en meurent. J’en parle pour cette raison, pour informer", précise le présentateur du JT le plus populaire de France à Paris Match.

Fort heureusement, l'opération s'est bien déroulée, même s'il s'agissait d'une intervention lourde.

"Le médecin m’a affirmé que je pouvais me considérer comme guéri. J’ai eu la chance d’avoir été détecté, opéré à temps. Par chance, encore, je n’ai pas eu besoin de traitement après : cette opération a éliminé la bête", admet Jean-Pierre.

Une fois opéré, celui-ci a entamé une (longue) période de convalescence : 15 jours d’hospitalisation et 2 mois de repos.

“Après c’est un peu compliqué, parce qu’on a une sonde urinaire pendant une semaine ou deux, ce n’est pas agréable. Et puis, ce n’est pas une honte de se balader avec une couche-culotte pendant quelques semaines, ou quelques mois”.

Le présentateur n’hésite pas non plus à évoquer un aspect encore plus tabou de la maladie : les conséquences du cancer sur sa sexualité.

"Il peut y avoir des petits problèmes de couple, ça c'est sûr que ça met un peu de temps à revenir de manière normale. Mais ça revient maintenant grâce au robot qui sert à opérer", révèle-t-il.

Jean-Pierre Pernaut a frôlé l'infarctus

Jean-Pierre Pernaut a frôlé l'infarctus

Le cancer de la prostate n'a pas été le seul gros problème de santé du présentateur. Quelques mois à peine après sa rémission, il a en effet frôlé l'infarctus, en raison d'une artère bouchée.

"Je lui ai dit : il serait peut-être le temps d’aller voir un cardiologue, au boulot, ça crie pas mal, y’a le stress, l’audience, tu fumes. À un moment, j’ai tapé sur la table", se remémore Nathalie Marquay, très impliquée dans l’état de santé de son mari.

Contraint par sa femme, Jean-Pierre Pernaut passe donc une IRM. Et là, surprise : l'une de ses artères est bouchée à 98 %.

Consciente que le journaliste risque l’infarctus, l’équipe médicale décide de l’opérer dans les 48h.

Trois stents et des ressorts placés dans les artères plus tard, l’époux de l'ex Miss France est tiré d’affaire.

La chroniqueuse de C8 explique ainsi avoir sauvé plusieurs fois la vie de son mari : "J’ai toujours pensé qu’il forçait trop sur son corps même si à l’antenne, on le voit beau et avec une pêche d’enfer. Une fois rentré à la maison, ce n’était plus la même histoire. Je le voyais épuisé, ça me brisait le cœur", raconte-t-elle au magazine Gala.

Outre ces soucis, Nathalie Marquay raconte également que son mari a commencé "à avoir des problèmes au niveau des poumons, mais il a eu également des soucis au genou qui ont nécessité cinq opérations avec des anesthésies générales".

On souhaite donc à Jean-Pierre Pernaut de réussir (enfin) à lever le pied !

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Interview de Jean-Pierre Pernaut par Le Parisien. 

Élu présentateur préféré des Français, Jean-Pierre Pernaut quitte le 13 heures en apothéose, 3 décembre 2020, Le Figaro.

Jean-Pierre Pernaut : quels projets pour l’après-JT  ?, Sud-Ouest, 4 décembre 2020.

Jean-Pierre Pernaut : "Je peux me considérer comme guéri de mon cancer", Paris Match, 13 avril 2019.

Jean-pierre Pernaut : Nathalie Marquay évoque la santé de son époux, CNEWS, 16 septembre 2020.

Jean-Pierre Pernaut : Opéré du cœur !, France Dimanche, 1 octobre 2019.

Jean-Pierre Pernaut a trois stents au coeur : Nathalie Marquay lui a sauvé la vie, Gala, Jeudi 24 septembre.

Voir plus
mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.