L’alimentation peut-elle augmenter vos risques de cancer de la prostate ? Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université de santé de Loma Linda en Californie, aux États-Unis, les hommes qui consomment beaucoup de produits laitiers, en particulier du lait, courent un risque nettement plus élevé de développer un cancer de la prostate que les hommes qui en consomment moins.

Produits laitiers : quelle quantité est néfaste ?

L’étude publiée le 8 juin dernier dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition révèle en effet que les hommes qui consomment environ 430 grammes de produits laitiers par jour, soit environ l’équivalent d’une tasse de lait remplie aux trois quarts, avaient 25% de risque en plus de développer cette pathologie, par rapport à ceux qui n’en mangeaient que 20,2 grammes par jour, soit approximativement une demi-tasse de lait par semaine. Une nouvelle preuve du pouvoir de l'alimentation pour éviter le cancer de la prostate.

Afin de parvenir à ces résultats, les chercheurs on t étudié 28 000 hommes qui étaient exposés aux produits laitiers et ne présentaient aucun signe de cancer au début de l’étude. Leurs apports alimentaires ont été estimés à partir de questionnaires sur la fréquence des aliments. Un questionnaire de base comprenait des données démographiques, leurs antécédents familiaux de cancer de la prostate, leur activité physique, consommation d'alcool, leur dépistage du cancer de la prostate ainsi que leur l'IMC. Les scientifiques ont ensuite scindé les participants en deux groupes : les hommes ne consommant pas de produits laitiers et ceux en consommant de manière régulière.

Produits laitiers : un risque accru de 25%

Après 8 années à suivre l'évolution du cancer de la prostate des participants, les scientifiques ont constaté grâce aux registres du cancer des États que 1 254 nouveaux cas de cancer de la prostate avaient été signalés parmi les participants à l’étude. Parmi eux, 190 étaient à un stade avancé de la maladie. Les scientifiques ont séparé l'apport en calcium non laitier (provenant des noix, des graines, des crucifères et autres légumes verts, des légumineuses, des fruits et des céréales enrichies) de l'apport en produits laitiers. Le calcium en lui-même ne s'est pas révélé un facteur de risque de cancer, contrairement aux produits laitiers qui "en revanche, sont causalement liés au risque de cancer de la prostate" selon les auteurs de l'étude.

Ils ont ainsi constaté que que les hommes qui consommaient environ 430 grammes de produits laitiers par jour avaient un risque accru de 25% de cancer de la prostate par rapport aux hommes qui ne consommaient que 20,2 grammes de produits laitiers par jour. Une augmentation du risque de cancer de la prostate encore plus importante par rapport aux hommes dont l'alimentation ne comportait aucun produit laitier.

"Nos résultats ajoutent un poids important à d'autres preuves associant les produits laitiers, plutôt que le calcium non laitier, comme facteur de risque modifiable du cancer de la prostate", a déclaré Gary Fraser, chercheur principal de l'étude et professeur à la faculté de médecine et à l'école de santé publique de l'université de Loma Linda. Une étude essentielle quand on sait que le cancer de la prostate fait environ 8 000 morts par an en France selon les données de Santé publique France.

Cancer : les hormones sexuelles du lait en cause ?

Selon Gary Fraser, les raisons possibles de ces associations entre le cancer et les produits laitiers pourraient être la teneur en hormones sexuelles de ces derniers. Jusqu'à 75 % des vaches laitières en lactation sont enceintes et le cancer de la prostate est un cancer hormono-sensible. En outre, des rapports antérieurs ont associé la consommation de produits laitiers et d'autres protéines animales à des taux sanguins plus élevés d'une hormone, le facteur de croissance analogue à l'insuline 1 (IGF-1), qui favoriserait certains cancers, dont celui de la prostate.

Sources

Dairy foods, calcium intakes, and risk of incident prostate cancer in Adventist Health Study–2, The American Journal of Clinical Nutrition, 8 juin 2022.

https://academic.oup.com/ajcn/advance-article-abstract/doi/10.1093/ajcn/nqac093/6603759?redirectedFrom=fulltext&login=false

New study associates intake of dairy milk with greater risk of prostate cancer, Loma Linda University Health, communiqué du 8 juin 2022. 

https://news.llu.edu/research/new-study-associates-intake-of-dairy-milk-with-greater-risk-of-prostate-cancer 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.