Sommaire

Etes-vous à risque ?

Etes-vous à risque ?© IstockLe cancer du sein est rare avant 30 ans… mais très fréquent entre 50 et 74 ans. Deux fois sur trois, il apparaît après la ménopause. Le dépistage s’impose donc dès la cinquantaine ! Attention, celles d’entre nous qui ont eu leur premier enfant après 30 ans voient leurs risques tumoraux double r. Ils augmentent également en cas d’antécédents familiaux de cancers du sein, mais aussi des ovaires ou du côlon. Pour vous décider, sachez que dans le cadre d’un suivi régulier, le dépistage permet de détecter les tumeurs de petite taille (ni visibles, ni palpables), faciles à traiter, et réduit la mortalité par cancer du sein de 30 %.

Vidéo. Cancer du sein : la radiothérapie per-opératoire (RPO)

Qui peut bénéficier du dépistage gratuit ?

Qui peut bénéficier du dépistage gratuit ?© IstockToutes les femmes de 50 à 74 ans (assurées sociales ou bénéficiaires de la CMU) peuvent profiter d’un dépistage gratuit du cancer du sein. Généralisé à l’ensemble des départements français en mars 2004, le programme de dépistage gratuit avait alors permis de diagnostiquer des tumeurs chez environ 6 femmes sur 1 000. Pour rappel, le premier programme avait été lancé entre 1989 et 1991 dans dix départements. Il s’adressait alors aux femmes âgées de 50 à 69 ans. Le dispositif a ensuite été progressivement étendu entre 1994 et 2000.

Quels sont les examens effectués ?

Quels sont les examens effectués ?© IstockLe dépistage organisé comprend une mammographie (deux clichés par sein), un examen clinique et un questionnaire médical. Une deuxième lecture est systématiquement effectuée par un second radiologue expert, même sur les mammographies normales, afin d'assurer un contrôle parfait. En cas de doute, le radiologue effectue des clichés supplémentaires, une échographie, voire une cytoponction (prélèvement réalisé à l’aide d’une fine aiguille sans incision, ni anesthésie). A noter : les examens complémentaires sont payants et ne sont remboursés qu’à 70 % par la Cnam. Après avoir été examinés par un second radiologue, les résultats vous sont transmis, ainsi qu’à votre médecin traitant, sous 15 jours.

Comment se faire dépister ?

Comment se faire dépister ?© IstockToute femme de 50 ans doit recevoir un courrier du centre départemental de coordination du dépistage en lien avec sa caisse d’assurance maladie. Chacune est invitée à consulter un radiologue agréé (liste fournie avec l’invitation), munie de son courrier et de sa carte Vitale. Après un premier dépistage, on est y est systématiquement convié tous les deux ans. A noter : le bon de prise en charge reste valable six mois. En l’absence de courrier, il faut le signaler à son médecin ou contacter sa caisse d’assurance maladie.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Cancer du sein : la radiothérapie per-opératoire (RPO)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.