Cancer du sein : les aliments qui explosent votre risque

Bien que la mortalité ait diminué au cours de ses 30 dernières années, le cancer du sein est le cancer le plus meurtrier chez la gent féminine. 

Par ailleurs, le nombre de cas a augmenté en moyenne de +1,1 % par an entre 1990 et 2018, passant ainsi de 72,8 nouveaux cas de cancer du sein pour 100 000 femmes à 99,9.

Moins de 10% des cancers du sein sont génétiques.

Le cancer est souvent associé à l’hérédité. Toutefois, dans le cas du cancer du sein, les facteurs génétiques ne concernent que 5 à 10% des patientes. Les facteurs de risque sont principalement liés à des éléments personnels comme l'âge, conditions hormonales (grossesse ou non, âge des premières règles) ou encore la prise d'un traitement (pilule, THS).


Cancer du sein : attention à votre alimentation

L’hygiène de vie, et plus particulièrement l’alimentation, joue aussi un rôle important dans la survenue du cancer du sein. En effet selon une étude parue dans la revue scientifique Contemporary Oncology en mars 2016, le contenu de nos assiettes est impliqué dans 35% des cas de cancer du sein. Il est ainsi important d’avoir un régime équilibré (5 fruits et légumes par jour, des féculents à chaque repas, 3 produits laitiers par jour et 1 à 2 fois de la viande, du poisson ou des œufs).

Lors de la composition des repas vous pouvez miser sur les légumes verts à feuilles (le chou kale, le chou frisé, le brocoli ou encore la roquette), les myrtilles (riches en antioxydants) le thé vert ou encore les noix. Il s’agit d’aliment protecteur face au cancer du sein.

En revanche, il est fortement recommandé de bannir les aliments présentés dans notre diaporama. Ils sont connus pour augmenter les risques. 

Consulter notre diaporama pour faire le point.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.