Alexia Cassar, une tatoueuse qui se dedie aux femmes ayant eu une mastectomie

On dénombre près de 60 000 nouveaux cas de cancer du sein en France chaque année. Si le taux de mortalité est en baisse depuis les années 90, la lutte contre cette maladie peut laisser d’importantes traces physiques et psychologiques aux femmes. Alexia Cassar, une ancienne chercheuse en oncologie devenue tatoueuse, a ouvert un salon de tatouage dédié à la reconstruction mammaire pour aider les patientes ayant subi une mastectomie à se réapproprier leur corps.

Cancer du sein : le premier salon dédié à la reconstruction mammaire   

Après 15 ans à travailler dans la recherche sur le cancer, la scientifique Alexia Cassar a tout quitté pour devenir tatoueuse et ouvrir The Tétons Tattoo Shop, le premier salon en France de tatouage 3D dédié à la reconstruction mammaire après un cancer unique. Cette reconversion a été nourrie par une épreuve personnelle. "A 10 mois, ma fille a eu une leucémie", a-t-elle expliqué à nos confrères de Closer. Elle a réalisé qu’elle souhaitait avant tout améliorer la qualité de vie des malades du cancer. Elle a alors l’idée d’importer la technique du tatouage artistique 3D de reconstruction après une mastectomie dans l’Hexagone. 

En effet, la dermopigmentation, technique qui redonne une certaine forme ou couleur à la peau proposée à l'hôpital, n’est pas permanente. “À la longue, [elle] peut abîmer la peau, laisser des résidus et parfois causer des scarifications", explique l’experte. Avant de se lancer, elle a suivi des formations pendant deux ans dans des hôpitaux pour connaître les chirurgies du cancer du sein, chez un maître tatoueur ainsi qu’une spécialiste américaine du tatouage sur peau irradiée et opérée. Alexia Cassar explique : "tatouer ce type de peau demande des connaissances particulières. Il faut savoir trouver la teinte que le corps va intégrer, prendre en compte les cicatrices, l'éventuelle prothèse et la fragilité de la peau.". Ce travail difficile est loin d’être futile. Il est souvent le point de départ d’une réappropriation du corps et une restauration de l’estime de soi pour ces femmes ayant subi une mastectomie.

Tatouage de reconstruction mammaire : elle réclame un meilleur encadrement

Depuis l’ouverture de son salon en 2017, elle a aidé plus de 700 femmes et 8 hommes. Désormais, elle tente de faire encadrer sa profession ainsi que la prise en charge de cette technique. Elle déplore l'ouverture de plusieurs cabinets de tatouage du téton où les praticiens ne sont pas formés aux tatouages sur les peaux irradiées et/ou cicatricielles. "Un tatouage de mamelon raté, c'est une deuxième peine", met-elle en garde.

Découvrez son travail incroyable dans notre diaporama.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

TEMOIGNAGE. "Je suis spécialiste du tatouage de reconstruction après une mastectomie", Closer, 28 décembre 2020

Site du salon de tatouage The Tétons Tattoo Shop

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.