Le cancer du poumon à la loupe

Il existe deux grands types de cancers bronchiques qui sont différenciés en fonction des cellules atteintes. Il y a d’abord le cancer non à petites cellules. Celui-ci est le plus courant puisqu’il concerne près de 80 % des cancers du poumon tandis que les 20 % restants, eux, sont occupés par les cancers à petites cellules. Ces derniers font néanmoins partie des plus agressifs, car ils prolifèrent plus rapidement. Il faut savoir que plus de 90 % des décès secondaires à un cancer du poumon sont associés à une consommation de tabac.

Le cannabis est-il un facteur de risque ?

Le cannabis fait partie de la famille des stupéfiants puisqu’il est, notamment, composé de tétrahydrocannabinol (THC). Mais bien au-delà, la consommation régulière de cannabis peut avoir des conséquences très importantes sur la fonction respiratoire et, le cas échéant, sur la survenue d’un cancer du poumon. En effet, fumer un joint s’avère beaucoup plus nocif qu’une cigarette en terme de concentration de produits chimiques (benzène, goudron, toluène…). L’association du tabac et du cannabis constitue, à ce titre, un cocktail encore plus toxique qui accroît considérablement les risques de contracter ce type de pathologie bronchique grave.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.