Le changement climatique, notamment la canicule fait peser un risque supplémentaire sur notre santé. Alors que le mercure bat des records en France et plus largement en Europe, les médecins alertent sur l’augmentation des risques de cancer de peau et de mélanomes en raison des étés de plus en plus chauds. Dans le journal britannique The Guardian, plusieurs experts appellent à la prudence pendant les vacances estivales. Ils incitent la population à réduire son temps d’exposition au soleil alors que les rayons UV sont de plus en plus agressifs.

Pour les climatologues comme pour les médecins interrogés par The Guardian, ces températures élevées vont perdurer dans le temps. " En tant que clinicienne traitant des patients atteints de mélanome, je suis vraiment préoccupée par l’augmentation de ces étés de plus en plus chauds qui vont augmenter le nombre de cancers et de décès ", explique Sarah Danson, professeur d’oncologie médicale à l’Université de Sheffield.

Le mélanome, cancer le plus fréquent en France

En France, près de 80 000 nouveaux cas de cancer de la peau sont découverts chaque année et parmi eux, plus de 80 % sont liés à des expositions excessives au soleil. La forme la plus agressive, le mélanome, a vu son nombre de cas multiplié par cinq entre 1990 et 2018 pour atteindre 15 500 nouveaux cas par an en France, d’après Santé Publique France. Du côté du Royaume-Uni, les taux de mortalité par cancer de la peau chez les hommes ont plus que triplé depuis les années 1970, avec des augmentations également enregistrées chez les femmes, d’après les données du Cancer Research UK.

Face à cette hausse des risques pour la santé, les médecins appellent à réduire l’exposition au soleil des enfants et des adultes en été, rester complètement à l’abri du soleil de 11 heures à 15 heures, s’asseoir à l’ombre, se couvrir avec des chemises et des chapeaux, et porter et réappliquer fréquemment de la crème solaire.

Début juillet, l’Institut national du cancer avait d’ailleurs lancé la campagne : "L’ombre, c’est l’endroit le plus cool !" pour alerter sur les risques de l’exposition au soleil des enfants. "Le mélanome est causé essentiellement par les coups de soleil, et ces températures sont si extrêmes que je crains que les coups de soleil augmentent comme le nombre de cancers de la peau ", s’inquiète Julia Newton-Bishop, chercheuse clinicienne à la tête du groupe de recherche sur le mélanome à l’Université de Leeds.

Sources

https://www.theguardian.com/society/2022/aug/14/hotter-summers-fuel-increase-skin-cancers-melanoma

https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-melanome-de-la-peau#:~:text=En%20France%2C%20pour%20l'année,et%20840%20chez%20les%20femme

https://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/L-ombre-c-est-l-endroit-le-plus-cool-de-l-ete-!-la-nouvelle-campagne-d-information-de-l-Institut-national-du-cancer-sur-la-prevention-des-risques-solaires

mots-clés : Mélanome, Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.