Carcinome basocellulaire : les différentes formes

Les cancers de la peau sont de différents types : les mélanomes et les carcinomes épidermoïdes. Parmi ces derniers, on trouve le carcinome basocellulaire. Il s'agit de la moins sévère des tumeurs cutanées, mais elle peut être infiltrante et laisser des séquelles inesthétiques.
Istock

Quelles sont les différentes formes de carcinomes basocellulaires ?

Le carcinome basocellulaire est le cancer de la peau le moins grave, car il ne provoque jamais de métastase à distance. Il se présente d'abord comme un bouton qui ne cicatrise pas, puis qui se transforme en une ulcération qui peut saigner. Il est fréquemment localisé sur le visage. Il existe une forme particulière de carcinome basocellulaire qui est dite infiltrante, c'est-à-dire que le carcinome s'étend en profondeur dans le derme et son traitement chirurgical peut provoquer des délabrements cutanés importants. L'exposition au soleil constitue un facteur de risque majeur.

Comment traiter un carcinome basocellulaire ?

Le principal traitement du carcinome basocellulaire est la chirurgie. L'ablation de la lésion est suffisante, en étant bien certain que les limites de l'exérèse sont passées en zone saine. La chirurgie du carcinome basocellulaire infiltrant doit être plus profonde et peut entraîner des séquelles esthétiques importantes, surtout sur le visage. La radiothérapie constitue une alternative à la chirurgie, mais s'est montrée beaucoup moins efficace sur le risque de récidive et peut également laisser des séquelles esthétiques et fonctionnelles importantes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):