Peut-on détecter le cancer du côlon grâce à une prise de sang ?

Le cancer du côlon est le cancer digestif le plus fréquent. Ses symptômes sont souvent peu marqués au début, mais il est possible de le dépister très tôt grâce à des tests sanguins et des analyses de selles.
Istock

Quels sont les symptômes du cancer du côlon ?

Le cancer du côlon est très fréquent en France et il existe de nombreux cas de formes familiales. Les symptômes du cancer colique sont silencieux, au début. Puis peuvent apparaître des petits saignements dans les selles, des douleurs abdominales et des troubles digestifs. Une alternance de diarrhées et de constipation est un signe évocateur. Lorsqu'il existe des cas de cancers du côlon dans une famille, il est fortement conseillé de se faire dépister, même en l'absence de symptômes, car plus la tumeur est diagnostiquée tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

Comment dépister biologiquement un cancer du côlon ?

Le dépistage du cancer du côlon est essentiel, car il permet de traiter les tumeurs de très petite taille et d'avoir un taux de guérison élevé. Le cancer colique peut être dépisté et suivi grâce au dosage d'un marqueur tumoral qui est l'ACE (antigène carcino-embryonnaire). Des campagnes de dépistage par recherche de traces de sang dans les selles (Hemoccult) sont également en place. Ces tests simples, pratiqués à domicile, permettent d'orienter vers la pratique d'une coloscopie en cas de présence de sang dans les selles. Enfin, chez les sujets ayant des antécédents familiaux, une coloscopie de dépistage est recommandée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :