“Il a fallu 18 mois pour me diagnostiquer, alors que j’avais des symptômes comme du sang dans mes selles”, a déclaré la britannique Bex Papa-Adams au Daily Mail. “Quand j’ai demandé si ça pouvait être un cancer, ils ont dit que j’étais trop jeune. Ils ont dit que j’étais paranoïaque.”

C’est à l’âge de 29 ans que cette femme se fait finalement diagnostiquer un cancer de l’intestin au stade 4, soit le pronostic le plus sombre. Les médecins lui prédisent à l’époque plus qu’une année à vivre. “Plusieurs fois, on m’a dit que je ne pourrais pas m’en sortir et ma famille a été appelée pour faire ses adieux”, se remémore-t-elle. 17 ans plus tard, son cancer a disparu.

Survivante du cancer : entre yoga et opérations chirurgicales

Toutes mes opérations ont été salvatrices et ont duré environ six heures. Ma dernière opération remonte à six semaines, et j’ai passé une semaine en soins intensifs et quatre semaines dans un service de haute dépendance.” En tout, la britannique, qui est aujourd’hui âgée de 45 ans, a subi neuf opérations chirurgicales pour venir à bout de la maladie. Sur Instagram, elle n'hésite pas à partager son quotidien pour éliminer la stigmatisation qui existe encore autour du cancer colorectal.

Bex Papa-Adams affirme avoir tenu pendant toutes ces années grâce à son mari qu’elle décrit comme “un pilier de force”. Mais c’est également à travers sa pratique du yoga que la mère de famille de trois enfants dit avoir puisé son énergie. Elle affirme avoir utilisé des techniques de respiration et de méditation tout au long de son traitement.

Les médecins ont quant à eux déclaré à la famille que Bex Papa-Adams était la plus ancienne patiente du cancer de l’intestin de stade quatre survivante en Grande-Bretagne.

Cancer de l’intestin : quels sont les symptômes ?

Le cancer de l’intestin, également nommé cancer colorectal, fait partie des cancers les plus fréquents et représente la deuxième cause de décès par cancer en France. Il reste cependant rare en-dessous de 50 ans, et pour 8 décès sur 10, les personnes ont plus de 65 ans, selon Santé publique France.

Ces tumeurs se développent généralement à partir de tumeurs précancéreuses, appelées polypes. Il est possible que le cancer ne montre aucun signe aux premiers stades de la maladie. Les symptômes apparaissent alors au fur et à mesure que le cancer progresse et comprennent, d’après l’Institut national du cancer :

  • la survenue de douleurs abdominales ;
  • la présence de sang dans les selles ;
  • une constipation soudaine ou qui s’aggrave ;
  • une diarrhée qui se prolonge ;
  • une alternance entre diarrhée et constipation ;
  • une envie constante d’aller à la selle ;
  • une masse à la palpation de l’abdomen ;
  • une dégradation inexpliquée de l’état général se manifestant notamment par une perte de poids et d’appétit, une diminution de la prise alimentaire et de la fatigue ;
  • une anémie inexpliquée.

Le pronostic dépend principalement du stade de la maladie, que seuls des examens médicaux pourront déterminer.

Sources

Mother, 45, who is Britain's longest- surviving bowel cancer patient after being given 12 months to live 17 years ago is now cancer FREE - and says Dame Deborah James' campaigning will save lives, Daily Mail

Cancer du colon rectum, Santé publique France

Cancers du côlon : les points clés, Institut national du cancer

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.