Cancer du colon : il faudrait limiter les aliments contenant du soufre

Le cancer colorectal est un cancer qui se développe lentement, au niveau de la paroi interne du côlon ou du rectum. Avec 45 000 nouveaux cas par an et 18 000 décès annuels, c’est le deuxième cancer le plus meurtrier en France. 

Il a déjà été prouvé que l'alimentation à un impact sur les risques de contracter un cancer. Une nouvelle étude publiée le 12 novembre 2021 dans la revue scientifique JAMA Network Open  vient de démontrer que certains aliments spécifiques pouvaient avoir un lien avec la survenue de certaines tumeurs au côlon. Il s'agit des aliments favorisant le développement des bactéries métabolisant le soufre. C'est oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de notre organisme et présent dans notre alimentation.

Partie intégrante des  acides aminés soufrés, le soufre suit leur mécanisme d’absorption au niveau de la muqueuse intestinale. Leur ingestion aboutit à la formation de sulfites qui se fixent sur divers constituants cellulaires. L’élimination du soufre se fait par les reins, sous forme de sulfates.

Yiqing Wang, Ph.D., du Massachusetts General Hospital à Boston, et ses collègues ont étudié l'association entre l'alimentation et les bactéries métabolisant le soufre dans le développement du cancer colorectal. "Cette étude suggère que les bactéries métabolisant le soufre peuvent expliquer l'association entre l'alimentation et le risque de cancer colorectal et pourraient potentiellement être ciblées pour l'atténuation des risques", écrivent les auteurs. Le soufre est principalement présent dans les viandes, les poissons et les fruits de mer. Découvrez les aliments dans notre diaporama.

Réduire les acides aminés soufrés améliorerait ausi la longévité 

L'étude a inclus 214 797 participants qui étaient indemnes de maladie inflammatoire de l'intestin et de cancer initialement. Puis, il y a eu 3 217 cas de cancer colorectal qui se sont développés. 

Après avoir analysé le régime alimentaire des participants, les chercheurs ont conclu qu'une plus grande adhésion à des aliments métabolisant le soufre était associée à un risque accru de cancer du côlon.

Les acides aminés soufrés jouent un rôle important dans l'élimination des produits toxiques. Or, de précédentes études, dont une de 2018, menée chez l’animal et chez l'Homme ont déjà montré que des apports réduits en acides aminés soufrés permettaient d’améliorer la santé et de prolonger la longévité.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2786028?utm_campaign=articlePDF&utm_medium=articlePDFlink&utm_source=articlePDF&utm_content=jamanetworkopen.2021.34308 

https://nyaspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/nyas.13584

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer