Cancer colorectal : les chances de survie

Le cancer colorectal est l'un des cancers les plus fréquents. Il peut exister des formes familiales de cancer colorectal. S'il est dépisté tôt, les chances de survie sont plus grandes.

Publicité

© Istock

Quels sont les symptômes du cancer colorectal ?

Le cancer colorectal est souvent silencieux au début, mais des troubles du transit intestinal peuvent apparaître avec une alternance diarrhée-constipation inhabituelle. On peut également observer l'apparition de sang dans les selles. Des douleurs abdominales, une fatigue ou un amaigrissement sont des signes qui se manifestent secondairement. Un dépistage systématique de ce cancer par examen de la présence de sang dans les selles est conseillé tous les deux ans dès l'âge de 50 ans. Lorsqu'un ascendant familial a présenté un cancer colorectal, il est important de se faire dépister par une coloscopie tous les cinq ans, car le risque est plus grand, et une prise en charge précoce augmente les chances de survie.

Publicité
Publicité

Quel est le traitement du cancer colorectal ?

Le traitement du cancer colorectal est décidé en fonction du stade de son évolution. Si la tumeur est petite et isolée, on peut se contenter de l'enlever chirurgicalement. Si elle est plus étendue, on pratique alors une colectomie, partielle ou totale, c'est-à-dire que l'on enlève tout ou partie du côlon, et que l'abouchement de l'intestin se fait à la paroi abdominale par une colostomie. On peut associer une chimiothérapie en fonction du stade du cancer. Des campagnes de dépistage sont organisées, ce qui favorise un diagnostic extrêmement précoce des tumeurs colorectales et un traitement allégé. Le taux de survie global est alors très augmenté.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X