Atteinte d’un cancer colorectal, une jeune femme âgée de 39 ans est décédée aux États-Unis. Ce drame, c’est Caitlin Gibson, journaliste au Washington Post et amie de la patiente, qui l’a partagé via Twitter. “Une de mes amies est décédée d'un cancer du côlon cette semaine. Elle avait 39 ans”, écrit-elle. “Il y a deux ans, (...) elle a demandé à son médecin une coloscopie. Son père était mort jeune d'un cancer du côlon, exposant mon amie à un risque plus élevé. Et c'était dans son esprit. Elle voulait être certaine d’être en bonne santé. Juste une fois.”

Coloscopie : la jeune femme n’a pas pu être examinée à cause de son âge

En effet, bien qu’elle y soit prédisposée, la jeune femme (qui garde l’anonymat) s’est vu se faire refuser une coloscopie, jugée encore trop jeune pour être atteinte de la maladie. Pour cause, habituellement, l’examen s'adresse aux femmes et aux hommes, âgés de 50 à 74 ans, qui reçoivent tous les deux ans une incitation à se faire dépister. “On lui a dit non. Je ne connais pas les détails de ce que son médecin a dit, mais l'assurance lui a fait comprendre qu’elle ne paierait rien”, indique la journaliste dans sa publication Twitter. “Elle a essayé de se défendre, mais on lui a refusé l’examen.”

Cela aurait pu être évité si elle avait eu accès aux dépistages précoces, écrit Caitlin Gibson.

Par la suite, la patiente avait décrit à son amie qu’elle commençait à ressentir des douleurs abdominales. Les médecins ont d’abord supposé que celles-ci étaient liées à la vésicule biliaire. Finalement, ils ont fini par lui diagnostiquer un cancer du côlon. Néanmoins, l’affection avait déjà progressé au stade quatre. “Elle n'était pas surprise, mais furieuse”, écrit Caitlin Gibson. “(...) Cela aurait pu être évité si elle avait eu accès aux dépistages précoces dont elle savait qu'elle avait besoin en raison de son risque héréditaire.”

Cancer du côlon : à partir de quand peut-on se faire dépister ?

En France, “le cancer colorectal fait partie des cancers les plus fréquents”, écrit Santé Publique France. Avec environ 43 000 nouveaux cas par an, le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer dans l’Hexagone.

Pour se faire dépister de la maladie, il faut se munir d’un test immunologique. Rapide, efficace et à faire chez soi, celui-ci est à la recherche de sang caché dans les selles. Il doit ensuite être envoyé au laboratoire pour être analysé. Généralement, ce test s’adresse aux femmes et aux hommes, âgés de 50 à 74 ans.

Par ailleurs, depuis le 1er mars 2022, “il est désormais possible à toute personne éligible, invitée au dépistage organisé du cancer colorectal, de recevoir gratuitement un test de dépistage à domicile”, indique le ministère de la Santé dans un communiqué. En effet, si du sang est trouvé dans les selles lors du test de dépistage, une coloscopie doit être effectuée. Ce n’est qu’après cet examen que le diagnostic du cancer colorectal peut être établi.

Cancer colorectal : qui est concerné ?

Généralement, les personnes les plus à risque de développer la maladie sont :

  • Les personnes de plus de 50 ans
  • Celles ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer colorectal
  • Celles atteintes de maladies génétiques telles que le syndrome de Lynch ou de cancer colorectal héréditaire sans polypose (5 % des cas de cancer colorectal) ou de polypose familiale adénomateuse (environ 1 % des cas)
  • Celles atteintes de maladies inflammatoires de l’intestin comme la maladie de Crohn ou la recto-colite hémorragique
  • Celles atteintes de diabète de type 2
  • Et sans doute, celles souffrant de déficit en vitamine D (en cours d’étude)

Si vous faites partie de ces catégories, faites vous dépister au plus vite. Un diagnostic précoce pourrait “mettre en évidence des polypes ou adénomes, avant qu’ils ne dégénèrent en lésions cancéreuses”, expliquent les autorités dans leur communiqué. “I ls seront ensuite enlevés lors de la coloscopie.”

Sources

https://www.marketwatch.com/story/woman-denied-a-colonoscopy-by-her-doctor-died-of-colon-cancer-at-39-friend-says-in-viral-twitter-thread-11654628369

https://solidarites-sante.gouv.fr/archives/archives-presse/archives-communiques-de-presse/article/depistage-du-cancer-colorectal-les-kits-de-depistage-livres-directement-a

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-colon-rectum/donnees

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.