Ecouter l'article :

Qui aurait un jour pensé que les champignons de votre jardin pouvaient vous protéger contre le cancer ? C’est du moins ce que révèle une étude détaillée publiée dans la revue Advances in Nutrition. Cet aliment aurait, en effet, des vertus insoupçonnées.

Champignons : une consommation quotidienne recommandée

Les chercheurs de l’Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis) se sont penchés sur la composition de plusieurs types de champignons, afin d’en évaluer les effets bénéfiques. Cet aliment apporte ainsi des vitamines, nutriments et antioxydants.

"Les champignons sont la source alimentaire la plus élevée en ergothionéine, qui est un antioxydant unique et puissant, ainsi qu’un protecteur cellulaire", a indiqué Djibril M. Ba, étudiant diplômé en épidémiologie au Penn State College of Medicine. "Renouveler les antioxydants dans le corps peut vous aider à vous protéger contre le stress oxydatif et ainsi réduire le risque de cancer."

Il suffirait, selon cette étude, de consommer 18 grammes de champignons par jour pour voir diminuer de 45 % le risque d’engendrer un cancer.

La conclusion de ces travaux de grande ampleur

Afin de parvenir à ces résultats, les auteurs de cette découverte se sont penchés sur l’ensemble des sujets scientifiques traitant d’un lien entre consommation de champignons et cancer, du 1ᵉʳ janvier 1966 au 31 octobre 2020, rassemblant les données d’analyses de 17 cancers différents. Ces informations, qui concernent 19 500 personnes touchées par des cancers, ont permis de confirmer les bienfaits d’une consommation quotidienne de champignons.

Les shiitakes, les pleurotes, les polypores en touffe et les pleurotes royaux contiennent des quantités plus élevées d'ergothionéine. Il est cependant important de noter que la consommation de champignons de Paris, creminis ou portobellos permet, elle aussi, de diminuer les risques de cancer, selon les chercheurs.

Des résultats probants pour le cancer du sein

Plusieurs types de cancers ont été examinés, et il en ressort que l'association la plus forte entre cette maladie et la consommation de champignons a été observée pour le cancer du sein. Les personnes qui mangent régulièrement des champignons présenteraient un risque significativement plus faible d’en développer un, en comparaison des autres. Djibril M. Ba explique que cela pouvait être dû au fait que la plupart des études n'incluent pas d'autres formes de cancer.

"Dans l'ensemble, ces résultats fournissent des preuves importantes des effets protecteurs des champignons contre le cancer", a déclaré John Richie, co-auteur de l’étude, chercheur au Penn State Cancer Institute et professeur de sciences de la santé publique et pharmacologie.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Penn State News, 22 avril 2021.

Advances in Nutrition

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.