Sommaire

Une modification du transit

Une modification du transitLes manifestations : au début, rien d'alarmant, car il s'agit de troubles courants comme des diarrhées ou une constipation, voire les deux en alternance, qui peuvent passer inaperçus. Mais attention : "S'ils apparaissent brutalement et persistent surtout dans le temps, sans aucune cause apparente cela nécessite de consulter" prévient le Dr Marty.
Pourquoi : "La tumeur en se développant peut obstruer le côlon, créant soit un phénomène irritatif (diarrhée), soit/et un phénomène de retenue (constipation)."

Des douleurs abdominales

Les manifestations : des douleurs abdominales apparaissent subitement, deviennent ensuite de plus en plus fréquentes, constantes, diffuses et peuvent s'étendre jusqu'au niveau du dos. Elles peuvent être accompagnées de flatulences, d'une sensation de pesanteur dans le bas du ventre, de ballonnements avec des crampes.
Pourquoi : les douleurs abdominales apparaissent lorsque la tumeur grossit et s'étend. "De la même manière que pour une modification du transit, il est important de consulter quand les douleurs abdominales apparaissent brutalement chez des personnes qui n'avaient jusqu'à présent que rarement mal au ventre" explique le Dr Marty.

Les "fausses envies" d'aller aux toilettes

Les manifestations : la personne peut avoir l'impression que ses intestins ne se vident pas complètement. Cela procure des "fausses envies" avec un besoin régulier de déféquer pressant et constant. Mais au moment d'aller à la selle, l'envie est là mais pas la matière fécale.
Pourquoi : "C'est surtout un symptôme qui apparaît lorsque la tumeur se trouve au niveau du rectum et grossit, donnant une impression de "trop plein" constant" explique le Dr Marty.

Une grande fatigue qui persiste

Une grande fatigue qui persisteLes manifestations : la personne peut se plaindre d'une grande fatigue persistante et d'un teint de plus en plus pâle.
Pourquoi : une anémie (carence en fer) peut être provoquée par les saignements constants des muqueuses de l'intestin. "Ce symptôme peut amener à la découverte du cancer, alors que la personne n'avait pas forcément d'autres signes" explique le Dr Marty.

La présence de sang dans les selles

Les manifestations : la personne remarque en allant à la selle que l'eau se teinte légèrement de rouge, et qu'à l'observation, les selles sont recouvertes ou mêlées de sang rouge clair ou très foncé.
Pas si simple cependant, car les traces de sang sont parfois minimes, pouvant se mélanger aux selles et rester indétectables sur plusieurs mois.
Pourquoi : le cancer de l'intestin se développe sur les muqueuses du gros intestin, puis s'étend aux tissus avoisinants. Cela déclenche une hémorragie lente et constante, qui au fur et à mesure montre l'aggravation de la maladie. "Heureusement, 9 fois sur 10, cela n'est pas une tumeur. Il est toutefois préférable de consulter son médecin traitant" explique le Dr Marty.
Pensez-y : de 50 ans à 74 ans, il est conseillé de faire tous les deux ans un dépistage du cancer colorectal. Il s'agit d'un test immunologique rapide et indolore à faire à la maison. Il vie à déceler la présence de sang dans les selles.

* il suffit de déposer soi-même une petite quantité de selles sur un papier réactif pour déceler des traces minimes de sang dans les selles. Le test est ensuite à envoyer à un laboratoire spécialisé. Il devrait cependant être remplacé prochainement par les tests dits "immunologiques" plus performants. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

Un manque d'appétit et une perte de poids

Un manque d'appétit et une perte de poidsLes manifestations : la personne sent une altération de son état général, et un manque d'appétit de plus en plus important qui entraîne un amaigrissement.
Pourquoi : le cancer de l'intestin évoluant très lentement, les symptômes se manifestent tardivement lorsque la maladie est déjà bien avancée. C'est souvent un signe qui montre la propagation de la tumeur vers le foie et le système lymphatique.

Les symptômes particuliers du cancer de l'intestin grêle

"Peu de tumeurs se développent au niveau de l'intestin grêle. Quand cela arrive, les symptômes sont plus rapidement décelables, en raison de son plus petit diamètre. La tumeur en grossissant provoquent tout particulièrement deux symptômes : des douleurs abdominales de plus en plus constantes, et une possible occlusion intestinale, qui se manifeste par une absence de selles, de gaz, de ballonnements abdominaux (il s'agit alors d'une urgence)" explique le Dr Marty.
Rappelez-vous : "Ces signes sont les plus fréquemment rencontrés mais la médecine n’est pas une science exacte et toute "modification digestive" inhabituelle doit entraîner une consultation si elle persiste dans le temps."

Remerciements au Dr Olivier Marty, gastro-entérologue et hépatologue à l'hôpital Saint-Joseph à Paris (GHPSJ). Le GHPSJ a développé une prise en charge de pointe et pluridisciplinaire des pathologies colorectales et spécialement du cancer du côlon.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.