Supermarche : plusieurs produits de fete epingles par Foodwatch

"Les fêtes arrivent et les rayons des supermarchés débordent déjà de produits aux emballages alléchants, mais pas toujours très honnêtes. À Noël, parce qu’on veut se faire du bien, on est souvent moins regardant. Les fabricants le savent et en profitent allègrement", dénonce l'association de consommateurs Foodwatch.

Et pour cause, selon leurs enquêtes, certains industriels n'hésitent pas à masquer certains additifs controversés (cancérigènes pour certains) potentiellement risqués pour la santé ou à minimiser la dose de sucre de leurs produits.

C'est ainsi que du 1er au 24 décembre, Foodwatch nous dévoile les produits de fête dont il faut se méfier au supermarché. On passe en revue leurs dernières découvertes dans notre diaporama.

Pourquoi les additifs sont-ils nocifs ?

Parmi les nombreux additifs ajoutés dans les aliments par fabricants, certains sont réellement néfastes. Parmi les produits qui en comptent le plus, on cite notamment les sodas, les yaourts, les boissons gazeuses, les bonbons, les bouillons et soupes, les gâteaux apéros, les pralines, les barres de céréales, le jambon, le ketchup, les plats préparés ou encore les viennoiseries industrielles. Selon l'Anses, près de 80% des produits industriels contiennent des additifs.

Un additif alimentaire est une substance ajoutée de façon intentionnelle à un produit lors des diverses étapes de leur production. Le but des fabricants ? En améliorer la texture, la saveur, l'aspect, le goût ainsi que la durée de conservation.

Ils ne présentent pas de toxicité en cas de consommation normale, or la surconsommation de ces derniers peut poser problème. Le problème, c'est qu'on trouve des additifs dans la plupart des produits industriels. Une personne qui en consomme au quotidien s'expose donc à des potentiels problèmes de santé.

Sachez toutefois qu'il n'y a pas que les additifs qui peuvent causer du tort à la santé. En effet, la plupart des produits industriels sont riches en sel, en sucre, et parfois en matières grasses. C'est surtout cet aspect que les nutritionnistes leur reprochent.

Oasis pêche, abricot… à l’huile de palme

1/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

"Si vous servez de l’Oasis, sachez que la déforestation induite par la production d’huile de palme sera de la partie", indique Foodwatch.

Foie gras de carnard entier du sud-ouest Pierre de Chaumeyrac : un additif cancérigène

2/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

Foodwatch épingle aussi le foie gras de carnard entier du sud-ouest Pierre de Chaumeyrac vendu sous Marque Repère en bocal chez E.Leclerc (69 euros/kilo) "qui joue la carte de la qualité avec le logo IGP (indication géographique protégée) alors qu’il est fabriqué avec du nitrite de sodium, E250, un additif très controversé qui favorise certains cancers".

Nordland - Succédané de caviar aux six additifs

3/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

"L’étiquette aguiche avec sa mention plutôt gonflée : succédané de cavia. Le produit, vendu plus de 54 euros le kilo, contient du faux caviar avec des additifs dont les controversés E150d (caramel au sulfite d'ammonium) et E211 (benzoate de sodium). Le premier contient une substance suspectée d’être cancérogène et le deuxième suscite des réactions allergiques et favorise l’hyperactivité", partage Foodwatch.

Labeyrie Confit d’oignons pour foie gras : de l'oignon et du sucre

4/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

"Placé habilement juste à côté des foies gras, le prix de ce petit pot de 47g s’envole et est jusqu’à quatre fois plus cher qu’un simple confit d’oignons vendu en rayon, soit 40 euros le kilo (vu chez Monoprix) pour… de l’oignon (52%) et du sucre (deuxième ingrédient)", reproche Foodwatch.

Voir la suite du diaporama

Deluxe (Lidl) Dés de saumon fumé : très peu de saumon

5/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

"Une bien grosse boîte pour très peu de saumon. Cet emballage avec la toute petite fenêtre présentant un peu de saumon est en réalité composé de 63 % de vide. Un paquet surdimensionné et une arnaque qui a le don d’agacer les consommateurs", s'insurge Foodwatch. 

Citron Bio Polenghi : seulement 20 % de citron

6/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

Foodwatch épingle également le Citron Bio Polenghi vendu en pot jaune reconnaissable : ce produit contient à peine 20% de citron. Le reste, c’est surtout de l’eau avec de l’acide citrique

Saumon fumé au pavot de Carrefour Bio : peu de saumon

7/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

"L’emballage des émincés de saumon fumé au pavot de Carrefour Bio contient lui aussi près de deux tiers de vide".

"Nuit de Noël" de Cémoi : halte à l'huile de palme

8/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

Foodwatch pointe également du doigt Cémoi avec ses papillotes "Nuit de Noël" lait qui se veulent responsables et éthiques, mais qui contiennent aussi de l’huile de palme.

Foie gras Fauchon de canard entier du sud-ouest : un additif cancérigène

9/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

Le foie gras Fauchon de canard entier du sud-ouest cuit au torchon emballé dans une grosse papillote cartonnée est aussi fabriqué avec du nitrite de sodium, qui favorise certains cancers, souligne Foodwatch.

Délice de courgettes au chèvre Liebig : seulement 0,2 % de fromage de chèvre

10/10
Supermarché : plusieurs produits de fête épinglés par Foodwatch

Foodwatch a repéré le Délice de courgettes au chèvre Liebig qui présente un généreux visuel de fromage de chèvre à l’avant de l’emballage alors que le produit en contient à peine 0,2% sous forme de fromage en poudre. 

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Noël au goût d’arnaques : un vote pour les pires casseroles lancé par foodwatch, 1er décembre 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.