Les meilleurs jambons au supermarché, selon 60 millions de consommateurs

Le magazine 60 millions de consommateurs vient de passer au crible 30 références de jambons, et nous dévoile son banc d’essai. Et les résultats sont assez positifs ! Les industriels ont fait de gros efforts pour réduire les nitrites dans leurs produits, qui sont aussi relativement peu gras. En revanche, la teneur en sel est encore trop élevée pour certaines marques de jambon, et leur goût n’a pas convaincu tous les testeurs.
Sommaire

© Istock

Dans son dernier numéro, en kiosques le 27 août 2020, le magazine 60 millions de consommateurs a publié un banc d’essai des jambons blancs vendus au supermarché. Pas moins de 30 marques ont été testées et les résultats se sont avérés, contre toute attente, plutôt positifs.

Les jambons qui contiennent le plus de nitrites

Récemment, les marques ont fait de gros efforts pour limiter la teneur en nitrites de leur jambon, voire totalement supprimer ces additifs. Également connus sous les appellations E250 et E252, ils sont utilisés pour donner une couleur bien rose au jambon et favoriser sa conservation… Mais ils présentent un inconvénient de taille, puisqu’ils augmentent le risque de cancer colorectal.

Les nitrites et les nitrates sont classés comme probablement cancérogènes pour l’homme par l’Organisation mondiale de la Santé depuis 2015. En fin d’année dernière, La Ligue contre le cancer, Foodwatch et Yuka ont lancé une pétition demandant leur interdiction dans les produits alimentaires. Pour l’instant, les limites règlementaires sont fixées à 150 mg/kg pour les références classiques et 80 mg/kg pour les charcuteries biologiques.

Les marques ont fait de gros efforts pour réduire les nitrites dans leurs jambons

Bonne nouvelle : les produits analysés par l’association de consommateurs affichent des teneurs très inférieures à ces limites. Ceux qui en contiennent le moins sont les jambons Tradilège cuit à l’étouffé, Le Bon Paris à l’étouffée Herta estampillé “sans nitrite”, tous deux estampillés “sans nitrite”. Mais aussi le jambon blanc découenné et dégraissé Bonneterre et le jambon supérieur sans couenne Carrefour Bio.

À l’inverse, d’autres références en contiennent davantage, et enregistrent donc un score seulement “acceptable”. C’est notamment le cas (entre autres) du supérieur sans couenne de marque U, du jambon supérieur Label Rouge Monique Ranou, du jambon supérieur Saint Alby vendu chez Lidl ou encore du jambon supérieur Le Marsigny chez Aldi. C’est ce dernier qui en contient le plus, il n’obtient donc pas la moyenne.

Aucun résidu d’antibiotique dans les jambons testés

L’association de consommateurs a également étudié la structure microscopique de ces trente références de jambon. Leur but : détecter la présence d’éléments indésirables, comme des nerfs, des os ou du cartilage. Les résultats sont plutôt rassurants, puisque seul le jambon supérieur sans couenne Carrefour contient “une substance non-porcine”, qui lui fait perdre des points. En outre, aucun résident de médicament vétérinaire, notamment les antibiotiques, n’a été retrouvé sur les produits testés.

Couverture du magazine 60 millions de consommateurs

Couverture du magazine 60 millions de consommateurs

Obtenez votre bilan minceur gratuit !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

60 millions de consommateurs, n°561 - septembre 2020, en kiosques le 27 août 2020.