Et si finalement le petit-déjeuner n'était pas le repas le plus important de la journée ?

Une nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal explique que prendre un petit-déjeuner tous les matins n'aurait pas forcément les bénéfices diététiques qu'on lui prête depuis des années. 

Publicité

Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique British Medical Journal met à mal les bénéfices et l'indispensabilité du petit-déjeuner lorsqu'on veut perdre du poids. Il semblerait qu'il y ait peu de différence question kilos en plus entre ceux qui mangent un petit-déjeuner et ceux qui n'en prennent pas.

0,44kg de différence entre ceux qui prennent un petit-déjeuner et les autres

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont passé en revue 13 études rapportant les bilans de poids d'adeptes du petit-déjeuner et de ceux qui ne le sont pas. Résultat ? Seule une différence de poids de 0,44kg en moins chez les personnes qui ont déclaré manger un petit-déjeuner a été notée. En moyenne, ces derniers mangeraient même à peu près 260 calories de plus que les autres. Un constat suggérant que non, ceux qui ne prennent pas de petit-déjeuner n'ont pas forcément tendance à compenser dans la journée en mangeant plus et surtout plus mal.

Publicité
Publicité

En poussant plus loin la recherche, les scientifiques se seraient même aperçu que le métabolisme entre "pro petit déjeuner" et "anti petit déjeuner" n'avait aucune différence prouvant que le premier repas du matin, contrairement à ce que beaucoup pensent, ne permettrait pas de favoriser la dépense de calories au cours de la journée. Néamoins, avant d'en tirer des conclusion hâtives, les scientifiques ont tenu à tempérer en assurant que le nombre de sujet étudiés était trop faible et plus de recherches devraiten se poursuivre sur le sujet.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X