Traitements contre la chute des cheveux : y a-t-il des risques ?

Bien qu’étant un phénomène naturel, perdre ses cheveux n’est jamais chose agréable et peut provoquer bien des complexes. Chez les personnes touchées, la tentation d’y remédier grâce à divers traitements est alors grande. Mais sont-ils sans risques ? 
Soins capillaires©FotoliaFotolia

Le Finastéride : un traitement contre la chute des cheveux soupçonné de provoquer l’impuissance

Un des traitements les plus courants pour limiter la chute des cheveux, le Finastéride, a été accusé par deux études américaines de provoquer l’impuissance chez les hommes. En effet, si on en croit le Journal of Sexuel Medicine, en bloquant la testostérone, et donc la calvitie, le produit pourrait induire une baisse de la libido, un dysfonctionnement érectile et des douleurs dans les testicules. Un risque plutôt rare selon l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, mais un risque tout de même…

L’efficacité limitée des traitements contre la chute des cheveux

De plus, la plupart des médicaments servant à traiter la chute des cheveux ont une efficacité assez limitée. Si des produits comme le Minoxidil et la Finastéride peuvent bloquer la chute des cheveux chez deux tiers de ses utilisateurs, leur effet n’est pas définitif pour autant. Un effet qui disparaît dès l’interruption du traitement. À l’heure actuelle, le seul remède réellement efficace et sans danger reste la greffe de cheveux.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :