Sommaire

Aussi banal qu’il paraît, le mascara a toute son importance. Pour Carine Larchet, maquilleuse professionnelle et consultante chez Laroche Posay, “c’est la cerise sur le gâteau”. Au-delà de la brosse et de la texture du produit, c’est surtout la technique d'application qui va permettre de modifier ou d’ajuster la forme de l’œil et de donner la bonne intonation au regard.

Bien appliquer son mascara

Avant même de procéder à l’application du mascara, il est important de préparer les yeux en amont. On peut pour cela utiliser des compresses d’eau chaude à déposer sur les paupières pour ramollir et assouplir les cils, qui seront donc plus malléables. Le recourbe-cils est également un allié de taille pour obtenir le mouvement incurvé tant désiré.

Ensuite, il faut choisir sa brosse. Il en existe aujourd’hui de toutes sortes (conique, sablier, incurvée, en boule, peigne, hybride, à picots…), mais le principe est le même : plus la brosse est épaisse, plus elle donne du volume et densifie les cils. Plus elle est petite et fine, plus elle les gaine et les allonge. La texture du produit a aussi son importance : pour un effet fluide et cil à cil, mieux vaut se tourner vers des textures liquides. À l’inverse, on choisira des textures plus denses et crémeuses pour obtenir un effet volumisant et épaississant.

Place enfin à l’application : quand on pense mascara, il faut penser trois dimensions. On commence donc par travailler les cils sur le dessus pour les gainer. C’est seulement après que l’on vient déposer de la matière sur le dessous des cils pour les recourber (sinon on aura tendance à les alourdir). Dernière étape : appliquer du mascara sur le côté pour donner aux cils un aspect velouté, et surtout, une direction, à choisir en fonction de la forme de ses yeux.

Appliquer son mascara en fonction de la forme de ses yeux

J’ai les yeux tombants

Il faut donner du ressort à l’œil : c’est sur le côté extérieur de la frange de cils que tout se joue. Après avoir appliqué du mascara sur le dessus et le dessous des cils, on vient les balayer vers l’extérieur en insistant bien sur les cils retombant du coin externe. L’intérieur des cils doit être légèrement travaillé, avec une brosse tenue à la verticale.

Mes yeux sont petits

Objectif : ouvrir et agrandir le regard. On travaille d’abord le dessus et le dessous des cils en tenant la brosse de façon horizontale pour les gainer et les recourber. On change ensuite la direction de la brosse en la tenant de façon verticale et on vient la passer sous chaque cil, en allant bien les chercher de la racine jusqu’à la pointe pour gagner en ouverture d'œil. Le balayage des cils vers l’extérieur doit absolument être évité.

J’ai des cernes

Les cernes touchent bon nombre d’entre nous et sont en partie liés au manque de sommeil. En plus de l’anti-cerne qui vient les corriger, le mascara est, lui aussi, important, car il détourne l’attention sur le dessus de l’œil et permet de réveiller le regard. Concentrez-vous sur la frange de cils supérieure et évitez de déposer du mascara sur le dessous de l’œil pour ne pas créer d’ombre qui viendrait renforcer les cernes.

Je porte des lunettes

Porter du mascara quand on a des lunettes peut s’avérer contraignant : si on les allonge trop, les cils ont tendance à toucher les carreaux, ce qui n’est pas très agréable. Pensez plutôt à les recourber pour leur donner du volume et évitez les brosses qui allongent les cils.

J’ai les yeux rapprochés

Dans ce cas, oubliez les cils intérieurs et travaillez plutôt le coin externe de l’œil pour donner l’impression d’œils éloignés.

À l’inverse, si on a les yeux écartés, on préférera les rapprocher. Insistez davantage sur l’intérieur des cils et sur le ras de cils en le travaillant à l’aide d’un fard à paupières ou d’un crayon.

Et les cils inférieurs ?

Peu importe la forme de ses yeux, l’idée ici est simplement de les teinter et de les individualiser. Le mieux est de le faire après avoir appliqué son mascara sur les cils du haut, en tenant la brosse à l'horizontale, avec le peu de matière qui reste sur la brosse.

Deux astuces de pro pour parfaire son maquillage des cils

  • Pour éviter les paquets, pensez toujours à nettoyer vos cils avec un goupillon propre une fois le mascara sec. Pour cela, récupérez la brosse d’un mascara usé, nettoyez-la pour retirer la matière restante et utilisez-la en dernière étape en mimant un zigzag sur vos cils.
  • Pour accentuer la courbure des cils, tordez légèrement la brosse de votre mascara en la poussant vers la paroi du tube afin qu’elle fasse un angle droit. Ceci permet de tenir son mascara droit, mais avec une brosse incurvée qui aide à mieux recourber les cils.

Le mascara soin, nouvel allié regard

Dernière innovation en date, ce type de mascara donne la possibilité de travailler les cils tout en leur apportant du soin.

On retrouve dans leur formule des ingrédients que l’on connaît bien, et qui viennent gainer et lisser les écailles des cils, favoriser leur repousse ou les hydrater : arginine, kératine, acide hyaluronique, panthénol (vitamine B5)...

Pour les yeux sensibles ou porteurs de lentilles par exemple, certaines marques développent même des mascaras “dermatologiques” d’un nouveau genre : au lieu d’utiliser de l’eau déminéralisée pour la phase aqueuse, on reconstitue les caractéristiques du liquide physico-chimique lacrymal. La formule est donc beaucoup moins agressive et le produit peut être utilisé sur des personnes intolérantes aux produits classiques. Hors maquillage, on peut également se tourner vers des sérums ou booster de cils. À base de peptides de fruits, kératine ou huile de ricin, ils activent la pousse des cils et les renforcent, primordial pour afficher un joli regard.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Merci à Carine Larchet, maquilleuse professionnelle et consultante La Roche-Posay

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.