Sommaire

Paresthésies : qu'est-ce que c'est ?

Les fourmillements, que les médecins appellent « paresthésies », se produisent à la surface de la peau et se caractérisent par une impression inhabituelle dans le ou les membres affectés.

L'impression constatée est souvent décrite comme une sensation d’engourdissement, assortie de fourmillements, mais aussi d’une sensation de froid, de toile d’araignée ou de picotements. Les personnes présentant un engourdissement ont des difficultés à percevoir le toucher, la douleur, la température ou les vibrations.

Les fourmillements sont-ils toujours dangereux ?

Généralement sans danger, les fourmillements sont toutefois assez désagréables. Il convient de faire la différence entre des paresthésies ponctuelles et sans gravité et d’autres témoignant d’une problématique plus sérieuse.

Ainsi, les paresthésies ponctuelles ou transitoires sont ressenties lorsqu'une position inadaptée est conservée trop longtemps et comprime un nerf. Dans ce cas-là, pour se débarrasser de cette sensation, le premier réflexe est souvent de mettre en mouvement la partie du corps concernée afin de réactiver la circulation sanguine. En réalité, une simple libération de la pression sur le nerf suffit à faire disparaître les picotements lorsqu’elle n'est associée qu'à un engourdissement du membre.

Les paresthésies chroniques, elles, persistent dans le temps et peuvent révéler une pathologie sous-jacente plus ou moins graves, qu'il faudra diagnostiquer au moyen de différents examens médicaux.

Paresthésie : quand faut-il consulter ?

En général, les fourmillements sont sans gravité et s’arrêtent lorsque le membre atteint est mis en mouvement. Mais chez les personnes présentant un engourdissement sévère, d’autres signes avant-coureurs préoccupants peuvent survenir.

Ces sensations désagréables peuvent réveiller la nuit, nuire aux activités quotidiennes, perturber la marche et même provoquer des problèmes pour conduire. Il faut consulter son médecin dès lors que l’on est affecté par l’un de ces troubles, lorsqu'ils se font récurrents et deviennent particulièrement incommodants.

Dans la page suivante, nous vous décrivons les cas où il faut consulter en urgence.

Sources

Merci au Dr Eric Menat, médecin généraliste. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.