Hypothyroïdie et hyperthyroïdie : les symptômes sont-ils différents ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa glande thyroïde, située à la face antérieure du cou, régit le fonctionnement des organes. Elle agit sur la température corporelle, le système nerveux, le tube digestif, le cœur, l’appareil génital, les cheveux ou encore la peau. Son dysfonctionnement provoque donc des symptômes variables, selon si le taux d’hormones sécrétées est trop élevé ou trop bas.

Quelle est la différence entre hyperthyroïdie et hypothyroïdie ?

La glande thyroïde produit deux hormones, appelées T3 et T4. Ces hormones régulent le fonctionnement d’un grand nombre d’organes. Les dysthyroïdies correspondent à un dysfonctionnement thyroïdien qui se traduit par un trouble de la sécrétion des hormones thyroïdiennes, de manière exagérée (hyperthyroïdie) ou insuffisante (hypothyroïdie). Les deux maladies provoquent des symptômes différents. L’hypothyroïdie est plus fréquente que l’hyperthyroïdie.

Les dysthyroïdies en chiffres

Les dysthyroïdies (dysfonctionnement thyroïdien) sont très fréquentes. Environ 1 à 2% de la population française est atteinte d’hyperthyroïdie et 3 à 10% est atteinte d’hypothyroïdie.

Quels sont les symptômes de l’hyperthyroïdie ?

L’hyperthyroïdie correspond à une production excessive d’hormones thyroïdiennes. Les symptômes qu’elle provoque sont :

  • une asthénie (fatigue généralisée), du fait que l’hyperthyroïdie provoque des troubles du sommeil et des insomnies ;
  • une perte de poids non expliquée par un régime alimentaire. L’appétit est même souvent augmenté. La perte de poids peut être très importante ;
  • une sensation de chaleur excessive, accompagnée d’une sudation anormalement importante. On parle de thermophobie ;
  • une fonte musculaire avec une baisse de la force musculaire ;
  • une tachycardie avec des palpitations régulièrement ressenties. L’hyperthyroïdie peut entrainer des troubles cardiaques graves, notamment rythmiques ;
  • une hypocholestérolémie (taux de cholestérol est inférieur à 1,50 g/l) ;
  • des troubles digestifs : une diarrhée chronique est fréquemment observée, parfois accompagnée de nausées et de vomissements ;
  • une nervosité, une excitabilité, une irritabilité, une émotivité et une forte anxiété ;
  • un tremblement des doigts ;
  • une exophtalmie, notamment dans la maladie Basedow, mais elle n’est pas systématique ;
  • des règles irrégulières ;
  • une augmentation de la chaleur cutanée ;
  • un épaississement sous cutané pré-tibial.

Que faire face à des symptomes d'hyperthyroïdie ?

Mon conseil de médecin généraliste :

"En cas de symptômes d’hyperthyroïdie, les bilans biologique et cardiologique doivent rapidement être réalisés en raison du risque pour la fonction cardiaque".

Quels sont les symptômes de l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie est due à une insuffisance de production d’hormones thyroïdiennes. Elle provoque les symptômes suivants :

  • une asthénie physique ou intellectuelle accompagnée de troubles de la mémoire et un ralentissement de la parole ;
  • une prise de poids, malgré une perte de l’appétit ;
  • une frilosité permanente ;
  • des crampes, des raideurs, des paresthésies ou encore des douleurs musculaires ;
  • une bradycardi e ou baisse de la fréquence cardiaque ;
  • une hypercholestérolémie ;
  • des troubles digestifs : la constipation est fréquente dans l’hypothyroïdie ;
  • un syndrome dépressif inexpliqué ;
  • une sécheresse cutanée : la peau est sèche, rugueuse et pâle avec une raréfaction des poils ;
  • une modification de la voix qui devient rauque ;
  • une couleur jaunâtre de la peau ;
  • des œdèmes diffus ;
  • une baisse de la libido.

Le goitre : un symptôme des dysfonctionnements thyroïdiens

Les dysfonctionnements thyroïdiens peuvent être accompagnés d’un gonflement de la thyroïde appelé goitre. Cet épaississement de la glande thyroïde provoque une augmentation du volume de la face antérieure du cou. Il peut être présent dans les cas d’hypo ou hyperthyroïdie. Les causes du goitre sont :

  • une hypothyroïdie ;
  • une hyperthyroïdie ;
  • une insuffisance liée à une anomalie du système hypothalamo-hypophysaire ;
  • une carence en iode ;
  • une maladie de Basedow ;
  • une tumeur thyroïdienne sécrétante.

Photo d'un goitre

Photo d'un goitre© Creative Commons

crédit : Drahreg01 Licence CC BY SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Quelles sont les causes des dysfonctionnements de la thyroïde ?

Les principales causes des dysfonctionnements de la thyroïde sont :

  • le stress, qui peut provoquer une hypo ou une hyperthyroïdie ;
  • les maladies auto-immunes, comme la maladie d’Hashimoto ou la maladie de Basedow ;
  • les irradiations, qui sont principalement à l’origine de cancer de la thyroïde.

Quels sont les examens et analyses à faire ?

En cas de doute sur un dysfonctionnement thyroïdien, un bilan biologique comportant le dosage de la TSH et des hormones T3 et T4 sont nécessaires, ainsi qu’une échographie thyroïdienne, et éventuellement une scintigraphie.

Site d’informations et associations

Des sites d’informations et des associations sur les maladies de la thyroïde sont consultables sur internet. Il s’agit :

Source(s):

Maladie de la Thyroïde, CHU de Rouen

VOIR AUSSI : Hypothyroïdie