Ectropion de l'œil, col de l'utérus : symptômes, causes, traitements

Certifié par nos experts médicaux MedisiteL’ectropion correspond à l’éversion anormale d’une muqueuse, c’est-à-dire que le tissu se retourne vers l’extérieur. Il est fréquemment observé au niveau des paupières, surtout en vieillissant, ou au niveau du col de l’utérus, favorisé par une grossesse. Il s’agit d’une pathologie bénigne. Symptômes et traitements.
Istock

Qu'est-ce que l'ectropion ?     

L’ectropion désigne l’éversion anormale d’une muqueuse. Il s’observe au niveau des paupières ou du col de l’utérus. Il est opposé à l’entropion, qui correspond à une inversion anormale d’une muqueuse. L’ectropion est une pathologie bénigne.

En ophtalmologie, l’ectropion se situe au niveau du bord libre de la paupière, à l’implantation des cils, qui bascule vers l’extérieur.

En gynécologie, la partie interne du col de l’utérus, ou endocol, sort pour aller recouvrir la partie externe du col ou exocol.

Cette éversion est-elle fréquente ?

L’ectropion de la paupière est une pathologie très fréquente chez la personne très âgée. L’ectropion gynécologique peut toucher les femmes de tout âge.

Quels sont les symptômes de l'ectropion ?

En ophtalmologie, l’ectropion se manifeste par :

  • des difficultés d’occlusion palpébrale ;
  • un syndrome des yeux secs, qui en est la conséquence ;
  • une sensation de corps étranger dans l’œil ;
  • une rougeur au niveau de l’œil ;
  • des sensations de brûlures des paupières ;
  • une photosensibilité.

En gynécologie, l’ectropion ne présente en général aucun symptôme. Rarement, une gêne peut être observée, notamment lors des rapports sexuels.

Quelles sont les causes de cette pathologie bénigne ?

En ophtalmologie, les causes de l’ectropion sont :   

  • un relâchement des paupières dû au vieillissement, ce qui représente la majorité des cas ;
  • les suites d’un traumatisme oculo-palpébral ;
  • une intervention chirurgicale ophtalmologique ;
  • un blépharospasme (des contractions répétées et involontaires des muscles de la paupière) ;
  • une paralysie du nerf facial comme la paralysie faciale de Bell.

En gynécologie, les causes de l’ectropion du col de l’utérus sont :

  • les grossesses en raison de l’augmentation des œstrogènes à cette période ;
  • la prise de contraceptifs œstro-progestatifs ;
  • une malformation utérine.

Facteurs de risques

Pour l’ectropion de la paupière, les facteurs de risque sont les antécédents de traumatismes oculaires ou de chirurgie ophtalmologique.

En gynécologie, l’ectropion est favorisé par les grossesses et la prise d'œstroprogestatifs.

Personnes à risque

Les personnes âgées sont plus à risque de développer un ectropion de la paupière, en raison du relâchement des tissus. Il s’observe autant chez la femme que chez l’homme. L’ectropion du col de l'utérus peut être observé chez toutes les femmes et à tout âge.

Durée

L'ectropion peut persister des années, mais peut avoir une tendance à disparaitre naturellement au bout d’une quinzaine d’années par un processus de cicatrisation spontanée appelée « métaplasie malpighienne », c’est-à-dire que le type de cellules qui déborde va se transformer en cellules malpighiennes, qui sont les cellules de la paroi externes. Ainsi, les symptômes de l’ectropion peuvent disparaitre spontanément en quelques années.

Quelles sont les complications de cette maladie ?

En dehors de la gêne qu’il occasionne, l’ectropion ne présente pas de risque de complications. Les complications sont essentiellement post-opératoires, comme :

  • des œdèmes ;
  • des hématomes post-opératoires ;
  • des douleurs ou une sensibilité au niveau de l'œil ;
  • l'apparition d'un kyste.

L’infection post opératoire est possible, mais reste très rare.

L'ectropion est-il contagieux ?

L’ectropion n’est pas une maladie contagieuse, qu’il soit ophtalmologique ou gynécologique.

Qui, quand consulter ?    

En cas d’ectropion de la paupière, le diagnostic peut être simplement fait par le médecin traitant, qui adressera ensuite le patient à un ophtalmologiste pour le traitement. L’ectropion du col de l’utérus nécessite un examen gynécologique au spéculum réalisé par le médecin traitant ou le gynécologue.

Photo : spéculum gynécologique

Photo : spéculum gynécologique© Istock

Examens et analyses       

Le diagnostic de l’ectropion de la paupière repose sur un examen clinique et ne nécessite pas d’examen complémentaire.

Le diagnostic de l’ectropion du col de l’utérus nécessite également un frottis cervico-vaginal, pour éliminer d’autres pathologies. 

Quels sont les traitements de l'ectropion ?

En ophtalmologie, la prise en charge de l’ectropion de la paupière comporte :

  • l’utilisation de larmes artificielles et de pommades lubrifiantes pour les yeux pour maintenir l’humidité de l’œil et soulager le syndrome des yeux secs ;
  • un traitement chirurgical dans certains cas, si des complications sont à craindre ou les symptômes trop gênants. 

En gynécologie, l’ectropion du col de l’utérus ne nécessite pas de traitement s’il n’occasionne pas de gêne. La surveillance régulière par examen gynécologique et frottis est nécessaire.  La coagulation de l’ectropion peut être proposée en cas de symptômes gênants.

Mon conseil de médecin généraliste :

"Les pathologies du col de l’utérus doivent toutes bénéficier d’une surveillance gynécologique régulière par examen au spéculum et frottis cervico-vaginal".

Prévention

Il n’existe pas de moyen de prévention de l’ectropion.

Sites d’informations et associations 

Des sites d’informations sont consultables en ligne. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.