Définition : qu'est-ce que l'ectropion ?     

L’ectropion désigne l’éversion anormale d’une muqueuse.

Qu'est-ce que l’ectropion de l’œil ?

L'ectropion de l'œil désigne un retournement vers l’extérieur de la paupière inférieure. Ainsi, le bord libre de la paupière, celui où sont implantés les cils, bascule vers le bas et se retourne, ne touchant plus l’œil.

Généralement, ce phénomène survient avec l’âge, car il est causé le plus souvent par une diminution de la tension du muscle orbiculaire. Cela provoque alors une inflammation, appelée conjonctivite, qui engendre des rougeurs à l’intérieur des paupières.

Il est opposé à l’entropion, qui correspond à une inversion anormale d’une muqueuse. Cette extériorisation de la muqueuse est un phénomène physiologique qui survient lors de certaines périodes de la vie, et qui va entrainer des modifications dans la zone de jonction. Néanmoins, il n'y a pas de lien avéré entre ectropion et cancer.

Qu’est-ce que l’ectropion du col de l’utérus ?

L’ectropion du col de l’utérus, qui est bénin, survient lorsque la muqueuse externe du col de l’utérus, l’exocol, est en partie recouverte par l’endocol (au moins 5 millimètres), la muqueuse utérine interne. « Au niveau du col de l’utérus, il faut distinguer deux types de tissus,  commence le docteur Brice Njomgang, gynécologue-obstétricien. Le tissu interne et le tissu externe, qui vont de rejoindre dans la zone de jonction », explique-t-il. Les deux tissus ont des aspects différents :

  • L’endocol, appelé aussi l’épithélium malpighien exocervical, est un tissu interne rouge et brillant qu’on ne voit pas
  • L’exocol, l’épithélium glandulaire endocervical, rose et lisse, est consisté pour rester à l’extérieur

Dans la zone de jonction où les deux tissus se rencontrent, il y a des remaniements permanents. « Cette zone varie lors de la vie d’une femme, c’est par exemple ici que les lésions du cancer apparaissent. Lors du frottis, c’est ici que l’on va prendre les cellules pour les analyser », précise le médecin. Ainsi, l’ectropion, qui correspond à l’extériorisation de la muqueuse, est un phénomène physiologique, qui survient lors de certaines périodes de la vie, et qui va entrainer des modifications dans la zone de jonction. Néanmoins, il n'y a pas de lien avéré entre ectropion et cancer.

Cette éversion est-elle fréquente ?

L’ectropion de la paupière est une pathologie très fréquente chez la personne très âgée. L’ectropion gynécologique peut toucher les femmes de tout âge.

Les chiffres de l'ectropion

Il est impossible de dire combien de personnes sont touchées par l’ectropion. En gynécologie, l’ectropion de l’utérus passe souvent inaperçu.

Quels sont les symptômes de l'ectropion ?

Comment reconnaître l’ectropion de l’œil ?

L’ectropion à l’œil a pour première conséquence une sécheresse oculaire, car l’humidification de l’œil aura du mal à s’effectuer normalement puisque la paupière n’est plus en contact avec l’orbite. Le retournement de la paupière s’observe facilement, et est suivi progressivement par les symptômes suivants :

  • Des difficultés d'occlusion palpébrale, pouvant entraîner un syndrome des yeux secs. 
  • Un larmoiement chronique de l’œil.
  • La sensation de la présence d’un corps étranger et une sécheresse.
  • Des rougeurs de l’œil et une conjonctivite (une inflammation de la conjonctive, membrane transparente qui tapisse l'intérieur des paupières).
  • Des douleurs oculaires, une sensation de brûlure. 
  • Une photosensibilité.

Les signes de l’ectropion du col de l’utérus

« L’ectropion au col de l’utérus est le plus souvent asymptomatique et peut donc passer inaperçu », explique le docteur, ajoutant qu’il est généralement découvert lors d’un examen gynécologique au spéculum. Rarement, une gêne peut être observée, notamment lors des rapports sexuels. D’autres signes peuvent aussi entrainer une suspicion d’ectropion :

  • Des pertes vaginales blanches (leucorrhées) plus abondante et translucide. 
  • Des saignements vaginaux causés par les rapports sexuels, appelés métrorragies post coïtales.
  • Plus rarement, lorsque l’ectropion est infecté, cela peut causer des pertes jaunes-verdâtres.

Quelles sont les causes de cette pathologie bénigne ?

L’ectropion de l’œil est le plus souvent causé par une diminution de la tension du muscle orbiculaire (le muscle qui gère la paupière) et un relâchement de son tendon. Ce phénomène survient principalement lorsqu’on vieillit. Plus rarement, l’ectropion peut être dû à d’autres causes. Voici les causes possibles à l’ectropion de l'œil :

  • un relâchement du tissu des paupières dû au vieillissement, ce qui représente la majorité des cas ;
  • les suites d’un traumatisme oculo-palpébral ;
  • une intervention chirurgicale ophtalmologique ;
  • un blépharospasme (des contractions répétées et involontaires des muscles de la paupière) ;
  • une paralysie du nerf facial comme la paralysie faciale de Bell.

En gynécologie, les causes de l’ectropion du col de l’utérus sont :

  • les grossesses, en raison de l’augmentation des œstrogènes à cette période ;
  • la prise de contraceptifs œstroprogestatifs ;
  • une infection sexuellement transmissible ; 
  • la puberté, qui engendre un bouleversement hormonal ;
  • une malformation utérine congénitale.

Ectropion : les facteurs de risques

Pour l’ectropion de la paupière, les facteurs de risque sont les antécédents de traumatismes oculaires ou de chirurgie ophtalmologique.

En gynécologie, l’ectropion est favorisé par les grossesses et la prise d'œstroprogestatifs, mais aussi tous les bouleversements hormonaux qui surviennent dans la vie d'une femme. La plupart du temps, ce phénomène passe inaperçu et se résorbe tout seul. 

Personnes à risque d’ectropion de l’œil

Les personnes âgées sont plus à risque de développer un ectropion de la paupière, en raison du relâchement des tissus. Il s’observe autant chez la femme que chez l’homme. L’ectropion du col de l'utérus peut être observé chez toutes les femmes et à tout âge.

Combien de temps dure un ectropion ?

L'ectropion du col de l'utérus peut persister des années, mais peut avoir une tendance à disparaitre naturellement au bout d’une quinzaine d’années par un processus de cicatrisation spontanée appelée "métaplasie malpighienne". C’est-à-dire que le type de cellules qui déborde va se transformer en cellules malpighiennes, qui sont les cellules de la paroi externes. Ainsi, les symptômes de ce type d'ectropion peuvent disparaitre spontanément en quelques années.

En revanche, pour l’ectropion de l’œil, sa durée n’est pas limitée puisqu’il ne guérit pas tout seul : la chirurgie est indispensable pour retrouver une paupière saine.

L'ectropion est-il contagieux ?

L’ectropion n’est pas une maladie contagieuse, qu’il soit ophtalmologique ou gynécologique.

Qui, quand consulter pour un ectropion ?    

En cas d’ectropion de la paupière, le diagnostic peut être simplement fait par le médecin traitant, qui adressera ensuite le patient à un ophtalmologiste pour le traitement. L’ectropion du col de l’utérus nécessite un examen gynécologique au spéculum, réalisé par le médecin traitant ou le gynécologue.

Photo : spéculum gynécologique

Photo : spéculum gynécologique

Quelles sont les complications de cette maladie ?

Les complications de l’ectropion de l’œil

En dehors de la gêne qu’il occasionne, l’ectropion de l'œil ne présente pas de risques de complications majeures. Le patient peut néanmoins être plus sujet aux conjonctivites. Les complications sont essentiellement post-opératoires, comme :

  • des œdèmes ;
  • des hématomes post-opératoires ;
  • des douleurs ou une sensibilité au niveau de l'œil ;
  • l'apparition d'un kyste ;
  • l’infection post-opératoire est possible, mais reste très rare.*

Les complications de l’ectropion du col de l'utérus

"L’ectropion est bénin et à tendance à disparaître de lui-même", assure le docteur Brice Njomgang. Mais parfois, il peut s’infecter, par exemple si le PH vaginal se dérègle.

"Dans le vagin, il y a un micro-organisme de bactéries saines. Si la femme fait des lavements vaginaux trop intensifs, qui dérèglent le PH vaginal et le rendent trop acide, des bactéries pathogènes peuvent alors se développer. Cela peut alors être propice à l’infection de l’ectropion et causer des pertes jaunes abondantes et malodorantes ", explique le gynécologue.

Cette complication n’est pas très grave et peut être réglée par des ovules d’antibiotiques.

Ectropion : les examens et analyses       

Pour faire le diagnostic d’un ectropion, que ce soit pour celui de l’œil ou du col de l’utérus, le médecin n’a généralement pas besoin de faire d’examens poussés. 

L’ectropion du col de l’utérus se voit généralement à l’œil nu, lors d’un examen gynécologique au spéculum. Le gynécologue peut alors repérer les deux couleurs de tissus différents. En cas de doute, un examen plus approfondi par colposcopie permettra un examen plus détaillé du col.

Quels sont les traitements de l'ectropion ?

Le traitement de l'ectropion de l'œil 

En ophtalmologie, la prise en charge de l’ectropion de la paupière comporte :

  • l’utilisation de larmes artificielles et de pommades lubrifiantes pour les yeux pour maintenir l’humidité de l’œil et soulager le syndrome des yeux secs ;
  • un traitement chirurgical dans certains cas, si des complications sont à craindre ou les symptômes trop gênants. 

L’intervention consiste à retendre la paupière pour qu’elle retrouve une position normale, au contact de l'œil. Elle permet ainsi de mettre fin au larmoiement chronique et au risque de conjonctivite, tout en rendant à l'œil son aspect esthétique. Cela permet aussi de préserver la vue si des lésions oculaires sont susceptibles de survenir. 

Le traitement de l'ectropion du col de l'utérus

En gynécologie, l’ectropion du col de l’utérus ne nécessite pas de traitement s’il n’occasionne pas de gêne. "S’il n’y a pas de surinfection, il n’y a pas de raison de traiter. On ne fait donc rien parce que l’ectropion va disparaître tout seul, c’est physiologique", rappelle le gynécologue Brice Njomgang.

La surveillance régulière par examen gynécologique et frottis est cependant nécessaire. "On a simplement besoin de surveiller que ça disparaisse bien. Le temps de remise en place diffère en fonction d’une femme à l’autre", précise le spécialiste. 

Lorsqu’il y a une surinfection, le médecin va prescrire un traitement local (ovules d’antibiotiques) et parfois oral. Lorsqu’il y a des pertes abondantes ou métrorragies post coïtales (pertes de sang dues à l’activité sexuelle) qui sont handicapantes dans la vie de la femme, et que les autres causes possibles que l’ectropion ont été éliminées, "on peut parfois être amené à faire une électrocoagulation, une cryocoagulation ou une vaporisation au laser pour stopper les pertes".

Ces opérations ne sont pas douloureuses et sont pratiquées par le gynécologue en ambulatoire. La patiente entre le matin, et ressort en début d’après-midi. À noter que le traitement au laser peut entraîner une rétractation de l’orifice du col utérin, et est donc déconseillé chez les jeunes femmes. La cryothérapie est préférable dans ce cas.

Le conseil du Dr Della Valle, médecin généraliste :

"Les pathologies du col de l’utérus doivent toutes bénéficier d’une surveillance gynécologique régulière par examen au spéculum et frottis cervico-vaginal".

Prévention

À ce jour, il n’est pas possible de prévenir l’apparition de l’ectropion, que ce soit en ophtalmologie ou en gynécologie. En effet, l’ectropion de l’utérus est un phénomène physiologique, et celui de l’œil est souvent lié à la vieillesse. Or, personne n’a encore réussi à trouver comment le prévenir.

Sites d’informations et associations

Le manuel MSD, entropion et ectropion de la paupière.

Sources

http://www.gynecologie-info.com/pathologies/col/ectropion.shtml

https://www.ophtalmologie-paris.com/malposition-des-paupieres-ectropion-entropion-ptosis/

https://www.snof.org/encyclopedie/chirurgie-des-paupi%C3%A8res-3

Ectropion en chirurgie dermatologique : Techniques d'exploration et de reconstruction [consulté le 17/02/2020] : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32033770

Amélie.fr, Comment se déroule un frottis du col utérin ? [consulté le 17/02/2020] : https://www.ameli.fr/alpes-maritimes/assure/sante/examen/gynecologie/deroulement-frottis-col-uterin

Des sites d’informations sont consultables en ligne. 

  • http://www.gynecologie-info.com/pathologies/col/ectropion.shtml
  • https://www.ophtalmologie-paris.com/malposition-des-paupieres-ectropion-entropion-ptosis/
  • https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-oculaires/maladies-des-paupi%C3%A8res-et-des-larmes/entropion-et-ectropion
Voir plus