< Retour à l'article

Une grave inflammation pulmonaire

1/5
SUIVANTUne grave inflammation pulmonaire© Istock

Inhaler des poussières de litière pour chat pourrait aggraver les pathologies inflammatoires pulmonaires. C'est ce qu'en ont conclu les membres du laboratoire du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon. 

L'étude a porté sur le cas d'une patiente souffrant de sarcoïdose (maladie inflammatoire pulmonaire qui touche en général les poumons), qui manipulait de la litière pour chat.

Les mesures faites à trois domiciles différents ont montré un taux important de particules fines PM10 qui comportent des dangers pour la santé (Elles sont par exemples dégagées en quantité lors de travaux dans le bâtiment, ndlr). 

Alors qu'elle ne devrait pas dépasser les 100 microgrammes par mètre cube, les valeurs mesurées ont pu atteindre jusqu'à 20 000 microgrammes et parfois encore 500 plus de dix minutes après.

Reconversion et bonheur ? Découvrez le bilan de compétence pris en charge à 100% par l'Etat en cliquant ici !

Sources

Attention aux poussières dégagées par la litière pour chats, Le Progrès, 10 janvier 2015.

La litière de son chat : laquelle, comment la choisir ?, Jardiner, Le Monde.fr.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.