Quels sont les traitements homéopathiques en cas de rhinites allergiques ?

La rhinite allergique est la manifestation la plus courante et la plus constante de l’allergie respiratoire. Vingt-cinq pour cent de la population est concernée. Les acariens, les pollens de graminées et les chats en sont les trois principales causes. Sa prise en charge passe par des mesures d’éviction, et un traitement médicamenteux. L’homéopathie* ne prétend nullement guérir la rhinite, mais elle est néanmoins utilisée pour en atténuer les symptômes et apporter un soulagement significatif.
Quels sont les traitements homéopathiques en cas de rhinites allergiques ?Istock

Un quart de la population française est concernée par la rhinite allergique. Acariens, pollens de graminées et chats en sont le plus souvent à l'origine. La maladie se soigne par des mesures d’éviction, et un traitement médicamenteux. L’homéopathie* peut-être préconisée par les médecins homéopathes pour en diminuer les symptômes.

L’homéopathie s’avère en outre beaucoup plus douce que les traitements classiques qui peuvent parfois entraîner de la somnolence et d’autres effets indésirables.

Photo : 25% de la population française souffrent de rhinite allergique

Rhinite allergique saisonnière ou persistante : quelles solutions homéopathiques ?

Lorsque la rhinite allergique est diagnostiquée persistante sans qu'on sache encore si elle est saisonnière, les traitements ci-dessous peuvent être préconisés.

  • Utilisé par les médecines douces pour atténuer le gonflement des fosses nasales, mais aussi pour éviter les écoulements nasaux, le traitement homéopathique Apis mellifica 15CH est très efficace. Il est conseillé de prendre 5 granules de ce médicament, à raison de trois fois par jour.
  • Celui-ci peut être associé au traitement Arsenicum album 9CH, dès l’apparition des premiers éternuements et écoulements pour plus d'efficacité.
  • Si la congestion nasale et les écoulements s’accompagnent de démangeaisons au niveau du palais, il faudra alors prendre 5 granules de Sabadilla 15 CH trois fois par jour, dès le début de la crise.
  • Dans l’éventualité où le prurit (démangeaison liée à une affection) serait associé à d’autres démangeaisons au niveau des oreilles, il conviendra de prendre plutôt 5 granules d’Arundo donax 5 CH trois fois par jour, et ce dès l’apparition des premiers symptômes.

Rhinite allergique saisonnière uniquement : quelles sont les traitements homéopathiques ?

Lorsque que la rhinite allergique est diagnostiquée comme persistante et saisonnière les traitements ci-dessous peuvent être prescrits.

  • En cas de rhinite allergique saisonnière, il sera possible de prendre 5 granules d’Histaminum 9 CH ou 5 granules de Poumon Histamine 9 CH deux fois par jour dès le début de la saison à laquelle l’allergie survient en général.
  • Dans certains cas, il sera également possible de prendre 5 granules de Pollens 30 CH par jour tant que dure la saison propice à la réaction allergique.
  • En cas de picotements des yeux et de larmoiements, il est également conseillé de prendre le médicament Allium cepa 9CH.

Un toux ou des picotements associés à une rhinite allergique saisonnière ou persistante doivent-ils être traités de manière spécifique ?

Réponse du Dr Daniel Scimeca :

"Quelques fois, selon les troubles auxquels elles sont associées, les rhinites allergiques saisonnières ou persistantes doivent être traitées de manière plus spécifique à l’aide de remèdes tels que l’Allium cepa, l’Ambrosia artemisiaefolia, le kalium idoatum ou encore le Naphtalitum."

Photo : des troubles associés à la rhinite allergique peuvent faire l'objet de traitements homéopathiques spécifiques

Photo : des troubles associés à la rhinite allergique peuvent faire l'objet de traitements homéopathiques spécifiques

Est-il possible de limiter les récidives de rhinite allergique :

Réponse du Dr Daniel Scimeca :

"Grâce à l’homéopathie, il est possible de diminuer de manière significative l’intensité des symptômes qu’elles provoquent ainsi que les récidives."

En conséquence, les remèdes préventifs qui conviennent alors sont le plus souvent des remèdes tels que :

  • Lachesis mutus,
  • lycopodium clavatum,
  • Natrum muriaticum,
  • nux vomica,
  • psorinum,
  • pulsatilla,
  • sulfur, sulfur iodatum,
  • tuberculinum.

Il est important de ne pas oublier qu’il appartient au praticien d’établir le traitement le plus approprié qui soit en fonction des symptômes et de la fréquence d’apparition de la maladie.

*Selon les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) qui a conclu à l’"efficacité insuffisante" de l'homéopathie, le taux de remboursement de ces produits pharmaceutiques va passer de 30% à 15% en 2020, puis à 0% au 1er janvier 2021.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Docteur Daniel Scimeca, Président de la Fédération Française des Sociétés d’Homéopathie, pour sa collaboration 

https://www.xn--homopathie-d7a.com/pathologies/rhinite.html

https://www.medisite.fr/allergies-les-traitements-rhinite-allergique-un-traitement-en-homeopathie.5484513.524019.html