Dinde : une viande maigre

La consommation de viande permet d'apporter des protéines, nécessaires à l'organisme. Les protéines permettent de renforcer la masse musculaire, les os et le fonctionnement de plusieurs organes. Elles sont également utiles pour diminuer le taux des calories ingurgitées et sont donc de bonnes alliées dans les régimes amincissants. Néanmoins, certaines viandes sont plus nocives que bénéfiques en raison des graisses saturées qu'elles contiennent. Il faut donc privilégier les viandes dites "maigres", comme la dinde.
©iStockIstock

Éviter les viandes "grasses"

La plupart des morceaux de viande destinés à la consommation contiennent une grosse quantité de graisses saturées. Ces graisses ont pour effet de rendre le sang moins fluide, ce qui peut, à terme, augmenter les risques de maladies cardio-vasculaires. Pour autant, les amateurs de viande ne sont pas non plus contraints de devenir végétariens : les viandes "maigres" (c'est-à-dire faible en graisses) peuvent être consommées de façon immodérée, à l'image de la dinde.

La dinde : une viande maigre

Comme l'ensemble des volailles, la dinde contient très peu de graisses saturées : 1 %, contre 12 % pour l'épaule d'agneau. Que ce soit une dinde blanche, une dinde noire (noms attribués en raison de la couleur du plumage et des pattes), cela revient au même. Elle présente également l'avantage d'être très nutritive. Ce type de viande peut être dérivé en de nombreux plats : sauté, rôti, escalope, blanquette ou encore filet... il y en a pour tous les goûts !

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):