Allaitement mixte : en quoi ça consiste ?

L’allaitement mixte est choisi par de nombreuses mamans, notamment celles devant reprendre rapidement le travail. Avec quelques précautions et un bon biberon, l’allaitement mixte se met en place assez facilement : il s’agit surtout de trouver le bon rythme…

Publicité
Publicité

© Istock

L’allaitement mixte : une mise en place progressive

Publicité

L’allaitement mixte consiste à nourrir bébé au biberon tout en continuant à l’allaiter au sein. Il est recommandé de nourrir bébé exclusivement au sein pendant au moins 4 à 6 semaines, le temps que la production de lait soit bien installée. Vous pouvez ensuite commencer l’allaitement mixte, si vous le désirez. Au début, il vaut mieux alterner une tétée/un biberon pour éviter un engorgement des seins. Ensuite, vous pourrez au besoin enchaîner plusieurs biberons. Idéalement, pour garder une lactation suffisante, il faut allaiter au sein 3 fois par 24 heures minimum.

Quel lait pour l’allaitement mixte ?

Vous pouvez tirer votre lait pour que bébé le boive au biberon en votre absence : le plus simple est d’utiliser un tire-lait et de faire des "réserves " au congélateur. Vous pouvez aussi opter pour un lait industriel adapté à son âge, mais il reste recommandé de privilégier le lait maternel jusqu’à 6 mois. Pour faire votre choix, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre pédiatre. Quant au biberon, l’allaitement mixte se déroulera plus facilement si vous l’équipez d’une tétine à débit lent. L’idée est de reproduire un rythme de succion proche de celui de la tétée au sein, pour ne pas perturber bébé.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés