Retard de croissance et/ou du développement, atteinte au cerveau, au foie… les dégâts de l’alcool sur les enfants ne font aucun doute. Toutefois, les parents - et même l’Éducation Nationale - n’en ont pas toujours eu conscience. Jusqu’en 1956, du vin était servi aux enfants à la cantine, sans que personne ne s’en émeuve !

Une loi interdit l’alcool à l’école aux moins de 14 ans en 1956

Qu’ils aillent à la cantine ou qu’ils apportent leur casse-croûte, il n’était pas rare de voir des enfants boire du vin à l’école dans les années 50.

"Le comité national de propagande en faveur du vin [créé en 1931 NDLR], qui était placé sous l’égide de l’État, faisait tout pour promouvoir la consommation de vin dans les écoles. L’une de ses cibles prioritaires était les enfants", assure Stéphane Le Bras à nos confrères de Planet.fr.

Le ministère de l'Éducation nationale a mis fin à cette "tradition française" en août 1956. Une circulaire indiquait que les enfants de moins de 14 ans n’avaient plus le droit de boire de boissons alcoolisées pendant la journée de cours.

Par contre au-delà de cet âge, les élèves pouvaient continuer à se désaltérer avec "des boissons ne titrant pas plus de trois degrés d'alcool", s'ils avaient l’accord de leurs parents. Le document précisait aussi : "pas plus d'un huitième de litre" de vin coupé d'eau par élève, de la bière ou du cidre léger.

Le gouvernement français de l’époque tentait ainsi de lutter contre l’alcoolisme. Deux ans plus tôt, Pierre Mendès France, alors Président du Conseil des ministres français (chef du gouvernement de l’époque), avait en effet créé le Haut Comité d'étude et d'information sur l'alcoolisme pour tenter d’endiguer les ravages faits par l’alcool.

Vin interdit à l'école : une mesure mal-acceptée

Boisson fortifiante, rempart contre l’alcoolisme, accès limité à l’eau potable… Les Français peu favorables à cette mesure ne manquaient pas d’arguments pour s’opposer à l’interdiction du vin à l'école. À l’époque le docteur Suzanne Serin avait confié à l’ORTF, archive mise en lumière par France Info, "Un certain nombre de parents mettent dans le panier de l'enfant la boisson de leur choix. Souvent un demi-litre de vin, ou de cidre, ou de bière suivant la région. J'ai eu vent récemment, dans la région parisienne, d'un petit drame : les parents insistant pour que la boisson soit donnée aux enfants, le directeur s'y refusant... Les parents ont décidé que les enfants boiraient leur vin avant d'aller à l'école. Les enfants arrivent à l'école rouges, suants et dorment à moitié toute la matinée".

Petit à petit, le remplacement du vin par du lait ou de l’eau est entré dans les mœurs. Toutefois, si le rouge n’était plus le bienvenu sur la table des cantines, il fallut attendre 1981 pour que les boissons alcoolisées soient aussi interdites dans les lycées !

Sources

Education : il y a 60 ans, à l'école, fini l'alcool !, Le Parisien, 27 février 2016

Quand les enfants buvaient du vin à la cantine, Planet, 6 août 2019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.